CeltiStats c’est un retour en chiffres et en stats sur les faits marquants de la saison du Celta. Analyse, décryptage, celtafutsal.fr passe au crible l’actualité du club.

71% : comme le pourcentage de victoires engrangées par le Celta, équipe première et équipe réserve confondues, depuis la création du club en matchs officiels (ndlr : ce chiffre tient compte des matchs à temps réduit dans les différentes coupes). Sur 121 disputés les Celtistas en ont gagné 86 pour 10 nuls et 25 défaites. Un ratio important, bien aidé notamment par l’incroyable parcours de la réserve la saison dernière (13 victoires en 13 matchs de championnat).

365 : c’est le nombre de jours que contient une année, c’est vrai, mais pas seulement. C’est aussi la différence de buts positive du Celta depuis sa création, toujours sur le même mode de calcul que précédemment. Les Murciélagos ont scoré à 718 reprises pour 353 buts encaissés. On notera donc que l’écart est plus important que le nombre de buts concédés, un fait assez rare pour être souligné et qui tient beaucoup à l’efficacité de la défense des Ciel et Noir.

Artificiers : celtafutsal.fr en a retenu cinq. Cinq dont le ratio de buts est à mettre en lumière. Les cinq gâchettes du club ont joué au moins deux saisons au Celta, cumulant un total minimum de 35 rencontres. Leurs noms ? Jonathan Bique, Arnaud Gardey, Julien Castel, Nicolas Delaunay, Christophe Bique. Au ratio c’est Nicolas qui mène la troupe avec une moyenne de 1,4 buts par match joué. Au cumul c’est Arnaud qui tire son épingle du jeu grâce à 63 réalisations. Un point commun ? Ils ont tous dépassé les 50 buts depuis leur arrivée au club, mention spéciale à Nicolas Delaunay qui n’est arrivé qu’à la deuxième année d’existence du club.

Altruistes : pour ce décompte nous en avons également retenu cinq dont le nombre total, ou le ratio, de passes décisives est le plus élevé du club. Jonathan Bique, Arnaud Gardey, Julien Castel, Nicolas Delaunay sont encore de la partie mais cette fois c’est Paul Gardey qui complète la liste. Au ratio le meilleur passeur est Arnaud Gardey, d’une très courte tête devant Nicolas Delaunay. Pour tout vous dire cela se joue au troisième chiffre après la virgule ! En moyenne ils délivrent chacun un caviar 0,54 fois par match. Sur le nombre total net avantage à Arnaud qui a donné 32 passes décisives depuis la création du club.

1 400 : on ne pouvait pas finir ce CeltiStats sans revenir une fois encore sur la très bonne nouvelle de ces derniers jours : l’arrivée du Celta au Palais des Sports de Cesson-Sévigné ! 1 400 vous l’aurez donc compris comme les 1 400 places que contient cette superbe enceinte. S’il parait illusoire d’envisager remplir notre nouveau chaudron dès l’année prochaine, le record du club qui tourne autour des 300 spectateurs (pour Celta – Nantes Bela en Coupe Nationale en février 2015) pourrait vite tomber.