CeltiStats c’est un retour en chiffres et en stats sur les faits marquants de la saison du Celta. Analyse, décryptage, celtafutsal.fr passe au crible l’actualité du club.

Treize à la douzaine : si gagner un championnat suffit au bonheur d’un club, un bon pourcentage de victoires et quelques écueils suffisent amplement à assurer le titre final. C’est d’ailleurs ce qu’aurait pu se permettre le Celta en D1 puisque le dauphin de l’équipe réserve a terminé avec une défaite et un nul dans son tableau de marche. C’était sans compter sur l’appétit des joueurs de coach Willy qui ont tout emporté sur leur passage, que ce soit en première ou en seconde phase. Bilan, 13 succès en 13 rencontres disputées, le parcours parfait et surtout une performance rare, qui restera dans l’histoire du club.

Un doublé mais des regrets : on continue à parler de la réserve. Si celle-ci a bien réalisé un doublé sur deux saisons, qu’il faut souligner, coupe du District l’an dernier et championnat de D1 cette année, il restera quelques regrets. Les joueurs avaient en effet à cœur de réussir un doublé mais sur cette seule année 2015/2016, malheureusement ils se sont arrêtés en demi-finale de coupe du District et n’ont pu conserver leur titre.

Les gâchettes du Celta : au classement général c’est Maxime Euzen qui termine meilleur buteur de la saison avec 33 réalisations, talonné de près par Nicolas Delaunay, 31 buts. Ramené aux différentes compétitions cette stats peut être affinée. En effet Maxime a marqué les deux tiers (22) de ses buts en D1 quand Nicolas a marqué de son côté plus de deux tiers des siens (24) en DH.

Service à la demande : chez les passeurs ce sont quatre noms qui sortent du lot. Le meilleur, toutes compétitions confondues, c’est Arnaud Gardey avec 16 « assists ». Il domine notamment le classement des passeurs de DH avec 11 passes dans cette compétition. Dans ces deux listes il est suivi par Julien Castel, 12 passes décisives toutes compétitions confondues et 9 en DH. Enfin en D1 un un autre Gardey, Paul, ainsi que Thibault Pichard terminent tous les deux deux avec 7 passes décisives au compteur.

Challenge Loisir, verdict final : dans notre dernier numéro nous vous avions présenté le classement du Challenge Loisir. Teddy Corbillon était en tête, tant dans l’assiduité que dans les tournois remportés. On pensait, jusqu’à deux journées de la fin du Challenge, qu’il allait logiquement l’emporter mais c’est finalement, Jad Fardoun qui a fait la différence. Celui qui est présent au loisir depuis les débuts de la section finit le Challenge avec 245 points contre 230 à Teddy. Félicitations à tous nos loisirs, et donc à Jad plus particulièrement, pour cette belle saison dans la catégorie !