Des dimensions du terrain à l’arbitrage, en passant par les remplacements ou le cumul des fautes, retrouvez toutes les spécificités des règles de cette pratique.

Terrain de jeu (terrain et but de handball)

  • Longueur : minimum 25 mètres (38 mètres pour les matches internationaux) et maximum 42 mètres.
  • Largeur : minimum 15 mètres (18m pour les matches internationaux) et maximum 25 mètres.

Ballon spécifique (il rebondit peu)

  • Cuir ou de matière adéquate.
  • Circonférence : 64 cm au plus et 62 cm au moins.
  • Poids : 440 grammes au plus et 400 g au moins au début du match.
  • Pression : 400-600 g/cm2.

Nombre de joueurs

  • Tout match est disputé par deux équipes composées de cinq joueurs au maximum, dont l’un est le gardien de but.
  • Le nombre maximum de remplaçants autorisé est de sept.
  • Un nombre illimité de remplacements est permis durant un match.
  • Un joueur qui a été remplacé peut revenir sur le terrain de jeu pour remplacer un autre joueur.
  • Un remplacement peut être effectué quand le ballon est en jeu ou hors du jeu.

Durée de la rencontre

  • Le match se compose de deux périodes de 20 minutes chacune.
  • Les équipes ont la possibilité de demander une minute de temps mort lors de chaque période, si l’un de ses joueurs est en possession du ballon.
  • La mi-temps ne doit pas excéder 15 minutes.

Arbitrage

  • Il est géré par un quatuor d’arbitres.
  • Un arbitre principal est désigné avant la rencontre et dispose de toute l’autorité nécessaire pour veiller à l’application des Lois du jeu. C’est toujours lui qui aura le dernier mot en cas de désaccord avec l’autre arbitre central.
  • Un deuxième arbitre est désigné pour couvrir le côté du terrain opposé à celui de l’arbitre principal.
  • Un troisième arbitre assiste le duo central depuis le bord du terrain et a pour principale fonction de comptabiliser les fautes des deux équipes.
  • Un chronométreur est, entre autres, chargé de veiller à la durée normale du match, arrêtant son chronomètre à chaque arrêt du jeu (coup franc, corner, touche, sortie de but, but marqué…).

Cumul de fautes

  • Toutes les fautes commises entraînant un coup-franc direct sont cumulées.
  • Jusqu’aux cinq premiers coup-francs directs, l’équipe fautive peut faire dresser un mur qui doit se tenir au moins à 5 mètres du ballon.
  • A compter de la sixième faute cumulée par une équipe : celle-ci n’a plus le droit de dresser un mur pour contrer le ballon. Le tireur doit botter le ballon avec l’intention de marquer et ne peut le passer à l’un de ses partenaires.

Autres particularités

  • La rentrée en touche s’effectue au pied.
  • Obligation de défendre debout.
  • Le tacle glissé et les charges sont interdits.
  • Les joueurs possèdent quatre secondes pour effectuer toutes les remises en jeu (coups-francs, touches ou corners).

Source : http://www.fff.fr/selections/futsal/35051.shtml