La rubrique « A la rencontre de » vous propose de découvrir autrement les Murcielagos, d’apprendre à connaître nos joueurs et nos joueuses mais aussi les hommes et les femmes qui se cachent derrière. On finira toujours ces entrevues par l’interview décalée que l’on n’a pas voulu couper.

Cette semaine on est allé voir l’un des plus expérimentés du groupe compétition : Yohann Moisan.

Le joueur

Y.Moisan, au fond à droite, champion du monde de "Air corde à sauter"

Y.Moisan, au fond à droite, champion du monde de « Air corde à sauter »

celtafutsal.fr : Salut Yo, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Yohann Moisan : Je suis le vieux du Celta, après « Willich » qui est classé hors catégorie. Je suis le gars qui commence à être « rôti » et à qui on n’ose pas dire qu’il serait temps d’arrêter, le gars qui n’arrive plus vraiment à sauter !

cf.fr : Tu es arrivé au club l’année dernière, quel bilan tires-tu de ta première année futsal ?

Y.M. : Étant donné que je n’ai rencontré que des gars pas super conviviaux et qu’il n’y a aucune valeur dans ce club, j’ai décidé de continuer, juste pour pouvoir jouer au Palais.

cf.fr : Tu as joué de longues années au foot à 11 quelles différences fais-tu entre les deux disciplines ?

Y.M. : Le terrain est plus petit, c’est plutôt positif pour moi, à 11 ça devenait trop grand ! Il fait plus chaud à l’intérieur, fini les 15-15 sous la pluie en plein hiver (sourire).

cf.fr : Si tu pouvais retenir ton onze idéal avec tous les joueurs que tu as côtoyés quelle serait ton équipe type ?

Y.M. : Mon onze idéal ? Nicolas Delaunay à tous les postes ! Trop de talent le mec. Il n’a rien à faire en DH Futsal le gars. Il peut encore percer c’est sûr !

L’homme

yo-moisan

Image en noir et blanc, Roteiro et short à lacets, photo à dater au carbone 14 !

cf.fr : Yo Moisan en 3 mots ?

Y.M. : Grand, beau, intelligent (rires).

cf.fr : Ton rituel du matin ?

Y.M. : Me rendre direct sur le profil de « Djé » pour voir ce qu’il s’y passe ! Je suis fan !

cf.fr : Tu as des enfants, quel père de famille es-tu ?

Y.M. : Ayant deux gars je leur fais bosser pied droit pied gauche matin et soir, voilà !

cf.fr : Ta journée type dans la vie de tous les jours ?

Y.M. : Debout 5h30 pour faire un footing. Je m’occupe des petits, ensuite boulot. A la pause du midi je vais à la salle soulever de la fonte, puis encore boulot. Le soir quand il n’y a pas entraînement je fais une sortie vélo pour travailler le foncier. Quoi, vous ne me croyez pas ?

L’interview décalée

yo-bis

Chez les Moisan on bosse les deux pieds… et le tirage de langue !

cf.fr : Pourquoi le prénom Claude ne revient-il pas à la mode ?

Y.M. : On a bien des mecs qui s’appellent Manuel ou Jérémy au club donc bon Claude c’est pas si mal !

cf.fr : Avec quelles fringues de mec une fille est plus sexy qu’un homme ?

Y.M. : Ça c’est une question pour Manuel justement, le travesti du groupe il doit savoir (rires).

cf.fr : Pourquoi, quand il parle, Maitre Yoda a-t-il une syntaxe aussi pourrie ?

Y.M. : Pour ça c’est pareil, il faut demander à Max Euzen, il a le même dialecte sur le terrain !

cf.fr : Pourquoi les personnages des Simpson sont-ils jaunes ?

Y.M. : Parce qu’ils ne sont pas roses !

cf.fr : Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à cette interview, on te laisse le mot de la fin pour tes lecteurs.

Y.M. : Merci de venir nous voir. L’entrée est gratuite, il y a une buvette, il fait chaud et vous pourrez admirer la technique digne d’un virtuose de Nico Gardey !