Après le premier tour de Coupe District Féminine, les Celtistas sont passés en interview.

Benjamin Poujol (coach) : « Fier des performances réalisées ? Je suis vraiment très fier du travail accompli, des progrès visibles et de l’état d’esprit affiché par le groupe. Toutes les filles sont impliquées, appliquées, elles écoutent les consignes et intègrent rapidement les choses. Depuis le bord du terrain on a pu assister à de très belles phases de jeu, c’est agréable de voir à quel point le travail effectué depuis le début de saison porte ses fruits. Si le contenu est de plus en plus intéressant on peut être frustré par les résultats qui n’ont pas tout à fait récompensé la domination des filles lors de ce tour. A mon sens elles méritaient mieux. Le bilan est de toute façon très positif, le club gagne son tout premier match féminin en compétition officielle et c’est une fierté pour moi. La qualification pour le tour suivant c’est la cerise sur le gâteau, ça c’est leur récompense ! Les différences par rapport à la Coupe de Bretagne. Le format des matchs, plus longs et en formule aller-retour nous a aidés. On a eu aussi plus d’efficacité, la taille de la salle y a surement contribué mais on a su prendre les devants rapidement et dans la gestion d’un match ça aide beaucoup. Il faut noter que tous les buts ont été inscrits par des joueuses différentes, le fait qu’elles soient polyvalentes c’est extrêmement important à mon sens. Les filles ont enchainé les matchs amicaux et la coupe de Bretagne, j’ai un groupe qui s’est naturellement constitué auquel des éléments se rajoutent à chaque fois avec une très bonne complémentarité. Les filles se connaissent de mieux en mieux sur le terrain, tout le monde maîtrise son rôle et anticipe les qualités et défauts de chacune. L’état d’esprit est impeccable, personne ne râle, personne ne met son énergie dans des choses parasites, tout le monde tire vers le haut et se donne à 100% pour l’équipe. Des points de progression. Il y aura toujours du travail bien sûr, disons que si je devais mettre une chose en avant ce serait les transitions entre les phases défensives et offensives et inversement. Les ballons perdus sur les contre-attaques doivent être encore travaillés, on sait que l’on s’est déjà fait punir là-dessus. Comme je disais tout est perfectible, face au but on doit être aussi plus lucide, dimanche on a du frapper 3-4 fois les montants. Le positif par contre c’est que l’on a beaucoup tenté et ça c’est une vraie satisfaction. J’aimerais aussi continuer à travailler avec ma gardienne, elle nous fait un bien énorme sur ses interventions, elle a beaucoup progressé mais elle peut nous apporter encore plus je suis sûr. »

Hélène Marchand (joueuse) : « Les prestations de l’équipe. Nous appréhendions de ne pas être à la hauteur de ce premier tour de Coupe départementale. Au final, nous avons réussi à construire de bonnes choses. L’équipe a su garder l’assurance et la confiance malgré quelques frustrations à la fin de deux matchs nuls. Nous avons fait quelques erreurs durant les dernières minutes de jeu mais les progrès apparaissent progressivement chez tout le monde et plus particulièrement chez Elena notre gardienne qui a su faire preuve d’un grande efficacité. La première victoire, un moment important. Elle était assez inattendue, l’équipe étant encore très récente, nous ne pouvons être que fières de cette réussite. Il faut dire que nous avons eu de bonnes recrues cette année, ça fait plaisir de voir que les efforts payent enfin. Rien de tel pour maintenir la motivation ! Je tiens à remercier Jean-Félix Juguet, notre ancien coach, qui a eu la patience de nous apprendre les bases de la discipline, et Benjamin Poujol, notre coach actuel, sans qui non plus nous n’en serions pas là. Son but et son positionnement en pivot offensif. C’est un but du pointu mais il est dedans (rires) ! C’est un poste sur lequel j’ai toujours été positionnée et je m’y sens plutôt à l’aise. Il ne reste plus qu’à affiner la précision et la rapidité. »