Malgré l’élimination la fierté d’avoir lancé quelque chose et la conviction que l’état d’esprit sera toujours là dans les mois qui viennent ont amené coach Jean-Fé et la première buteuse de l’histoire du Celta, Morgane, à passer en interview avec le sourire.

Jean-Félix Juguet

celtafutsal.fr : Coach, pour une première, qu’as-tu pensé de la prestation de ton groupe sur ce tour de coupe ?

Jean-Félix Juguet : C’était une première en effet, les filles se sont bien débrouillées, en donnant du fil à retordre aux équipes présentes. Elles sont montées en puissance au fur et à mesure du tournoi. Je crois, j’en suis même presque sûr, que certaines stressaient un peu avant le premier match avant de se lâcher petit à petit (sourire).

cf.fr : Vous aviez décidé de préparer cette entrée en compétition avec des oppositions amicales le lundi précédent, ça a été bénéfique ?

J-F.J. : C’était même très important de jouer cette opposition amicale, afin d’appréhender au mieux ce tournoi pour les filles. Je pense que ça a été bénéfique oui forcément. Jouer entre nous en séance ce n’est pas pareil.

cf.fr : Place maintenant à la Coupe du District, à la maison en janvier, tu t’attends à ce que le niveau soit plus à la portée de ton équipe ?

J-F.J. : Je veux juste que les filles continuent de progresser, dans la bonne humeur comme c’est le cas aujourd’hui. Ces tours de coupe sont intéressants à jouer pour bonifier leur travail. Nous essaierons de gagner, je sais que les filles sont déterminées ! Un grand bravo à Morgane qui est et restera la première à avoir marqué en compétition officielle avec le Celta

Morgane Bérée

celtafutsal.fr : Morgane, tu es la première buteuse de la section féminine du Celta en compétition, qu’est-ce que ça fait ?

Morgane Bérée : (Sourire) Comme j’ai pu l’exprimer sur le terrain, beaucoup de joie ! On aurait dit une Coupe du Monde tellement on était toutes contentes du but ! En tout cas je suis très fière de marquer lors de cette coupe, cela a donné un petit coup de boost pour tenir jusqu’à la fin du match, aussi grâce à nos supers supporters qui ont manifesté leurs encouragements tout au long du tournoi. Cela a été un travail d’équipe pour permettre au ballon d’arriver au fond des filets, entre Hélène qui l’a récupéré et Juju qui a fait la passe décisive. Le petit détail qui fait sourire c’est que « Papuche » (ndlr : Arnaud Gardey, son compagnon) est lui aussi le premier buteur chez les garçons.

cf.fr : Après avoir découvert les oppositions face à l’OC Cesson comment tu as jugé le niveau de ce premier tour de coupe ?

M.B. : Les matchs amicaux contre l’OCC nous ont permis d’aborder cette coupe de façon moins… stressées je dirais (sourire). On débute, le groupe est tout jeune et je trouve que face à des filles qui jouent depuis longtemps au foot à 11, nous n’avons pas à rougir des résultats obtenus ! Évidement lorsqu’on compare, on se rend compte des différences techniques, mais cela n’est que bénéfique pour nous, c’est une année d’apprentissage, on prend tout ce qu’on a à prendre et on ne peut que s’améliorer. Les matchs ont été très intéressants.

cf.fr : Vous allez être maintenant en lice en Coupe du District, tu en attends quoi ?

M.B. : On ne se met pas de pression, mais je pense qu’on a toutes cette envie d’aller le plus loin possible. Pourquoi pas un deuxième tour de coupe ? (Rires) J’espère que notre motivation et notre cohésion de groupe vont payer et vont faire que l’on va bien se débrouiller le 9 janvier. En tout cas on y travaille toutes et puis qui sait ? A domicile, encouragées par familles et amis nous allons peut-être prendre de l’assurance, c’est pourquoi nous vous attendons nombreux le 9 !