Après la victoire (9-3) face à Saint-Bugan, en DH, les Celtistas sont passés en interview.

Arnaud Gardey, Jérémy Moreau (coachs) : « Deux mi-temps assez distinctes. C’est dû à l’adversité, en première période il y a eu beaucoup d’intensité, au moins sur l’aspect athlétique. C’était quand même cohérent dans ce qu’on a fait, en seconde avec ce qu’on a réussi à mettre dans le jeu on les a fait craquer. Ce que nous a proposé l’adversaire était intéressant, c’est un style en DH qu’on retrouve peu. On a des choses à améliorer, parfois il faut savoir être meilleur dans notre gestion. Par contre dans l’aspect défensif on est vraiment dans ce qu’on veut faire, sur l’attitude, le repli. Fin d’année civile à domicile avec une victoire. Forcément ça fait plaisir pour les gens qui viennent nous soutenir. On commence à bien appréhender le Palais, son environnement. Cette salle nous permet de jouer de la façon dont on le souhaite, maintenant il faudra savoir s’adapter à l’extérieur, ce qu’on n’a pas su faire par exemple à Ria. On est contents à la fin des matchs allers d’avoir ce bilan de cinq victoires, un nul, deux défaites. On est sur le podium alors qu’on a changé des choses à l’intersaison, c’est encourageant, on va passer les fêtes à une place intéressante. La Coupe Nationale quelles attentes ? On ne sous-estime aucun de nos adversaires, s’ils en sont là c’est qu’ils l’ont mérité et qu’ils ont réalisé de bonnes choses. Il faut faire preuve d’humilité, on a envie de gagner mais Plélan-Vildé aussi. On aimerait pouvoir se projeter sur 2017 avec une compétition en plus. Il faut qu’on soit prêt à faire les efforts ensemble, mettre les mêmes ingrédients que ces dernières semaines. »

Yohann Moisan (joueur) : « Son sentiment sur la rencontre. Je pense que c’est une victoire logique face à un adversaire très fort dans le domaine physique. On a mis un peu de temps à se mettre en route. A la pause c’était juste au niveau du score, on attaque la seconde très fort et on se met vite à l’abri avant de pouvoir dérouler avec un grand Nicolas Delaunay (sourire). Le plaisir de jouer au Palais des Sports. Forcément c’est génial, la salle est magnifique, on a de la place pour jouer comme on l’aime. C’est radicalement différent de notre salle d’entraînement où on recevait l’an dernier. On a un plus de monde à venir nous voir, c’est très plaisant. Les envies de la Coupe. On est favoris sur ce tour, on se doit de passer. Il faut qu’on fasse un bon match dans ce troisième tour pour décrocher la qualification et basculer vers 2017 en étant toujours en lice en Coupe Nationale. »