Les Celtistas retrouvent les terrains de DH quinze jours après la gifle reçue dans le Morbihan face au Ria Futsal. Dans un Palais des Sports garni grâce à une belle galerie d’une centaine de personnes dont le parrain du club, Lucas Deaux, tout le monde attend une réaction de la part de l’équipe première. Face à elle le CS Merdrignac ne se présente pas en victime expiatoire. Si le début de saison des Costarmoricains est mitigé il faut garder à l’esprit leur deuxième place en DH obtenue l’an dernier.

Le match

Les Ciel et Noir ont d’entrée l’opportunité de lancer leur partie de la meilleure des manières. M.Aubry récupère un ballon haut qui profite à N.Delaunay mais celui-ci voit sa frappe sortie par le gardien. Ce premier coup de semonce passé les débats s’équilibrent et les Merdrignaciens se procurent même deux superbes occasions mais T.Mouazan veille et se montre décisif notamment sur un arrêt de la jambe face à un adversaire seul au second poteau. Les Murcielagos ne sont pas en reste offensivement, C.Bique et N.Delaunay combinent, le premier perd son face à face avec le gardien. Les deux défenses sont mises à rude épreuve. Une frappe de N.Delaunay frôle le cadre mais c’est le CSM qui s’offre la meilleure opportunité de ce premier acte. T.Mouazan détourne un coup-franc puis fait jouer ses réflexes pour stopper sur la ligne la reprise d’un adversaire.

Dans la dernière minute avant le retour aux vestiaires M.Aubry se débarrasse de deux joueurs mais sa frappe est contrée alors que T.Mouazan remporte encore un duel. A la pause les acteurs se quittent sur un score vierge. Comme en première période le retour sur le terrain voit les Cessonnais s’offrir une situation intéressante, M.Aubry percute mais le gardien sort pour l’empêcher de conclure. En face T.Mouazan est reparti sur les mêmes bases et s’impose en face à face avant que ses coéquipiers ne se procurent une opportunité incroyable. N.Delaunay joue à merveille son rôle d’appui pour M.Aubry qui se défait du défenseur par un petit pont et pique son ballon par dessus le portier. Toute la salle croit au but mais c’est sauvé sur sa ligne par un défenseur revenu à cent à l’heure.

L’intensité dans cette seconde période est incroyable, les deux équipes se donnent à fond. T.Mouazan est impeccable sur une frappe vicieuse au ras de son poteau qu’il détourne encore une fois de la jambe avant de réaliser un petit miracle en claquant sur son autre montant une frappe puissante à mi-distance. Dans la surface adverse M.Aubry sert N.Delaunay qui essaie de conclure d’une talonnade, c’est stoppé. Pendant quelques minutes les Celtistas vont souffrir. Merdrignac tente à quatre reprise de forcer la décision, T.Mouazan est à la parade avec brio sur trois d’entre elles, la seule frappe sur laquelle il ne s’impose pas s’écrase sur son poteau.

Il reste moins de trois minutes à jouer, les Ciel et Noir ont atteint les cinq fautes collectives mais les filets n’ont toujours pas tremblé, ni d’un côté ni de l’autre. N.Gardey est tout proche de remédier à cette anomalie mais son tir est contré de justesse en corner. La tension est palpable, chacun sait que la rencontre peut basculer à tout instant. M.Aubry fournit un effort important défensivement avant d’amorcer le contre, après un relai de Y.Moisan c’est de nouveau M.Aubry qui récupère le cuir, fixe le gardien et décale N.Delaunay, ce dernier finit en force dans la lucarne, la salle exulte (1-0, 38′) ! Les dernières minutes sont irrespirables et la partie prend un dernier virage à vingt secondes de la fin quand les Ciel et Noir concèdent leur sixième faute collective. L’occasion est belle pour les visiteurs de repartir avec le nul mais il était écrit que T.Mouazan serait le héros de la soirée. Sans anticiper le choix du tireur il parvient à détourner le ballon, quelques instants plus tard le buzzer valide cette victoire du Celta !

L’après-match

Quel dénouement au Palais des Sports ! Au terme d’un second acte très rythmé avec beaucoup de possibilités de scorer il aura fallu attendre le money-time pour voir les Murcielagos débloquer le compteur et arracher un succès. Ce clean-sheet tient évidemment pour beaucoup à la performance de haute-volée réussie par T.Mouazan dans ses barres.

C’est encore un combat important qui attend les hommes d’Arnaud Gardey et Jérémy Moreau la semaine prochaine face à la TA Rennes pour le derby de la métropole.

Feuille de match

Celta Club Futsal 1 – 0 CS Merdrignac Futsal

Composition : Thomas Mouazan (g), Nicolas Gardey, Benjamin Ferron, Yohann Moisan, Julien Castel, Maxime Aubry, Christophe Bique, Nicolas Delaunay (c), Alexandre Le Hannier.

Coachs : Arnaud Gardey, Jérémy Moreau.

But : Nicolas Delaunay (38′).

Passe décisive : Maxime Aubry (38′).

Arbitres : Mohamed Ben Othman, Nowfel Bensrhir.

Table de marque/chronomètre : Jérémy Delalande.

Un grand merci à notre public et notre parrain pour avoir été présents hier soir. Le Palais se remplit peu à peu grâce à vous, on compte sur vous pour la suite de la saison ! Merci à nos bénévoles que ce soit à la buvette (Caroline, Elodie, Fabien, Fanny) ou à la prise de notes (Jonathan) qui ont encore permis que cette soirée soit belle et bien organisée !