La joie de la TA Rennes au buzzer ne laissait pas de doute quand à son soulagement sur l’issue de la rencontre. Si les Celtistas se sont inclinés à domicile dans ce duel brétillien de haut de tableau ils n’en ont pas moins livré une très bonne partie et auraient pu, avec un supplément de réussite, décrocher le nul. Comme souvent dans ce type de rencontres équilibrées entre deux équipes de qualité la décision s’est faite sur des détails et ce alors que le Celta partait « avec quelques incertitudes au vu des six absents qui auraient légitimement pu postuler à une place dans le groupe et quelques joueurs convoqués qui manquaient de rythme » indiquaient A.Gardey et J.Moreau.

Les Téaistes prenaient rapidement les commandes de la partie avec une ouverture du score opportuniste sur un cafouillage dans la surface cessonnaise mais M.Aubry, après un relai avec N.Delaunay, remettait immédiatement le Celta en selle (1-1, 3′). Pendant de longues minutes les deux formations s’opposaient alors des blocs en place, si la TA parvenait à trouver des décalages sur des séquences bien huilées T.Mouazan veillait au grain et se montrait auteur de quatre parades brillantes. Les Ciel et Noir n’étaient pas en reste offensivement mais ni P.Gandoulou, ni N.Delaunay, ni M.Aubry ne parvenaient à faire la différence. C’était finalement la TA qui basculait en tête à la pause sur une frappe croisée (1-2, 17′). C’était cher payé pour le Celta qui avait, juste avant le repos, une dernière occasion nette de revenir mais la percée de A.Gardey trouvait sur sa route le gardien puis le capitaine adverse venu dégager en catastrophe sur sa ligne.

Au retour des vestiaires les visiteurs creusaient un écart en trois minutes (1-4, 29′). Si l’on pouvait redouter que celui-ci soit annonciateur d’une fin de partie en chemin de croix il n’en était rien. Les Murcielagos mettaient les bouchées doubles, d’abord sur une réalisation de A.Lambert, subtilement servi par M.Aubry, qui expédiait une lourde frappe croisée puis par M.Aubry lui-même. Il se défaisait de son vis-à-vis avant de fixer le gardien sorti à sa rencontre et de marquer d’une louche inspirée (3-4, 32′). Les coachs soulignaient « il faut noter la volonté des garçons de ne s’être jamais avoués vaincus, il y a eu un bel esprit de groupe ». Dans cette séquence rédemption il ne fallait rien enlever à l’incroyable arrêt de la jambe de T.Mouazan qui avait laissé ses partenaires en position de combler leur retard.

Le dernier rempart cessonnais ne pouvait rien en revanche sur le cinquième but rennais, un coup-franc vite joué permettait à l’ailier adverse d’expédier une frappe imparable dans la lucarne (3-5, 33′) mais une fois de plus le Celta se relevait. P.Gandoulou grattait un ballon dans les pieds pour pouvoir ensuite placer le cuir entre les jambes du gardien (4-5, 34′). Le money time était d’une incroyable intensité. Les joueurs de la TA touchaient le poteau avant que T.Mouazan ne soit impérial sur un penalty à 10m. Venait alors le tournant de la fin de rencontre, M.Aubry s’échappait sur la droite et trouvait un angle de passe idéal pour P.Gandoulou seul au second poteau, malheureusement celui-ci manquait sa reprise et l’égalisation avec elle. Dans la dernière minute les Rennais inscrivaient un dernier but sur une touche vite jouée alors que les Ciel et Noir étaient au pressing pour tenter d’arracher le nul (4-6, 40′). Le duo d’entraîneurs celtistas précisait « nous attachons plus d’importance au contenu qu’au score final. Il y a la volonté de progresser, avec ce que nous avons vu nous sommes sur la bonne voie ».

Si le résultat final n’est pas favorable au Celta, l’intensité, la qualité dans les déplacements défensifs et offensifs, le mental affiché pour revenir et gêner jusqu’au bout le leader sont autant de motifs de satisfaction « personne n’est heureux de perdre un match mais il y a de véritables points forts sur lesquels nous pouvons nous appuyer pour la suite » résumait M.Aubry.

Feuille de match

Celta Club Futsal 4 – 6 TA Rennes Futsal

Composition : Thomas Mouazan (g), Alexandre Lambert, Prince Gandoulou, Benjamin Ferron, Arnaud Gardey, Yohann Moisan, Maxime Aubry, Nicolas Delaunay (c), Alexandre Le Hannier.

Coachs : Arnaud Gardey, Jérémy Moreau, Willy Guéro.

Buts : Maxime Aubry (3′, 32′), Alexandre Lambert (30′), Prince Gandoulou (34′).

Passes décisives : Nicolas Delaunay (3′), Maxime Aubry (30′).

Arbitres : Guillaume Royer, Jérôme Bézier.

Table de marque/chronomètre : Jérémy Delalande, Julien Bertault.

Autour du match

Nous remercions nos partenaires Multitubo et Groupama, représentés par M. Pons et Mme Tuloup, qui nous ont fait l’amitié de leur présence lors de cette rencontre. Un grand merci aussi à notre partenaire le BDS pour la collation d’après-match.
Le club remercie toutes les personnes qui ont assisté à ce match, vous étiez entre 100 et 150 personnes à garnir les tribunes du Palais des Sports, c’est une véritable réussite pour le Celta et pour le futsal breton.
L’image de une et les photos de l’album dont vous trouverez le lien ci-dessous sont signées de notre excellent photographe Mickaël Le Frapper, retrouvez le sur sa page Facebook.

Album photo de la rencontre