Le match aller (défaite 5-0) avait été un vrai cauchemar pour le Celta, ce retour face au Ria avait tout d’une revanche, et ce malgré l’amitié qui lie les deux clubs, elle a bien eu lieu. Pourtant tout avait mal commencé. L’entame de match des Murcielagos n’étant pas sans rappeler ce que l’on avait connu en terres morbihannaises. Le Ria ouvrait rapidement le score (0-1, 2′) et si en réponse Y.Moisan trouvait le montant les visiteurs touchaient eux aussi le poteau avant de faire le break (0-2, 8′). Ce deuxième but intervenait juste après le temps-mort posé tôt dans cette mi-temps par le duo de coachs cessonnais, il commençait à porter ses fruits quelques instants plus tard. Une relation technique, entre Y.Moisan et A.Gardey, allait particulièrement aider les Ciel et Noir à se remettre en selle. Sur un décalage de A.Gardey vers Y.Moisan le gardien était battu par le rebond de la frappe sur son poteau (1-2, 10′). Il était ensuite complètement impuissant sur un petit numéro de A.Gardey, bien servi au coeur de la surface par Y.Moisan (2-2, 11′).

Le match avait complètement changé de physionomie et les Celtistas profitaient de leur temps-fort pour réécrire le scénario. En une minute ils prenaient l’avantage avant de le creuser. Un jeu à trois entre Y.Moisan, M.Aubry et A.Le Hannier aboutissait à la frappe de ce dernier qui franchissait la ligne après avoir touché la barre. Dans les secondes suivantes M.Aubry trouvait Y.Moisan d’un petit ballon par dessus la défense, Y.Moisan concluait par un geste génial, en extension il lobait le gardien sorti à sa rencontre (4-2, 12′). Jusqu’à la pause le Celta maîtrisait parfaitement les débats, il ne manquait que la finition, notamment à N.Delaunay sur une erreur du portier, pour alourdir le score.

Le capitaine du soir n’allait pas tarder à se rattraper en seconde période. Sur un coup-franc aux abords de la surface il expédiait une frappe puissante dans la lucarne (5-2, 22′). Les Murcielagos manquaient d’efficacité sur une double opportunité pour A.Le Hannier et J.Castel. Ils n’avaient heureusement pas à le regretter. N.Delaunay mettait définitivement son équipe hors de portée d’un retour du Ria. Sur un superbe changement d’aile en l’air de M.Aubry il reprenait d’une volée ajustée qui finissait entre les jambes du gardien (6-2, 33′).

Sans paniquer malgré une entame très délicate les Cessonnais ont finalement réussi à déployer leur jeu et accélérer le rythme à des moments clé pour dessiner une victoire logique mais également très importante dans la course au podium et dans la préparation du 32ème de finale de Coupe Nationale.

Feuille de match

Celta Club Futsal 6 – 2 Ria Futsal

Composition : Thomas Mouazan (g), Benjamin Poujol (g), Nicolas Gardey, Alexandre Lambert, Yohann Moisan, Julien Castel, Maxime Aubry, Arnaud Gardey, Alexandre Le Hannier, Nicolas Delaunay (c).

Coachs : Arnaud Gardey, Jérémy Moreau.

Buts : Yohann Moisan (10, 12′), Arnaud Gardey (11′), Alexandre Le Hannier (12′), Nicolas Delaunay (22′, 33′).

Passes décisives : Arnaud Gardey (10′), Yohann Moisan (11′), Maxime Aubry (12′, 12′, 33′).

Arbitres : Mohamed Ben Othman, Ludovic Brunet.

Table de marque/chronomètre : Jérémy Delalande.

Autour du match

Le Celta remercie vivement son partenaire le BDS pour la collation d’après-match !
Les dirigeants remercient aussi tous les bénévoles qui ont œuvré à la réussite de cette soirée, notamment les féminines ainsi qu’Évelyne pour la tenue impeccable de la buvette.
Comme toujours le club remercie les supporters et supportrices présents pour assister à cette rencontre et encourager les joueurs.
celtafutsal.fr remercie lui Julien pour les photos de la rencontre parmi lesquelles l’image de une de cet article.