Vainqueurs d’un match en retard, qui leur permet du coup de remonter à la troisième place du classement, coach Jean-Fé et Guillaume « la Guif » Plé sont passés en interview pour nous livrer leur sentiment.

Jean-Félix Juguet

celtafutsal.fr : Coach, il y a forcément de la satisfaction d’avoir gagné mais est-ce qu’il n’y a pas de la frustration de ne pas avoir su mieux contenir l’adversaire en seconde période ?

Jean-Félix Juguet : Effectivement, je suis content du résultat mais quand on analyse en profondeur notre match nous pouvons rester sur notre faim, avec une seconde période difficile et incompatible avec la première de grande qualité.

cf.fr : Pour autant, comme tu le fais, il faut quand même souligner l’excellente première période livrée, une référence d’un point de vue offensif ?

J-F.J. : Oui, c’était un régal. Les gars étaient appliqués, le jeu était fluide, propre, sans déchet, avec un respect des principes de jeu qui sont les nôtres. Défensivement nous avons été costauds et nous avons bonifié devant, c’était ce qu’on voulait.

cf.fr : Avec ces 4 points ton équipe revient sur le podium, cette position de chasseur vous convient ?

J-F.J. : Chasseur ou chassé, on ne saura jamais réellement dans quelle position il vaut mieux être. Le but pour nous étant de continuer à gagner des matchs en produisant du jeu, notre jeu. Sans se poser ce genre de questions. Nous sommes 3ème, avec deux victoires consécutives, il faut continuer.

cf.fr : C’est un derby de la métropole rennaise que vous allez jouer la semaine prochaine, comment tu le perçois ?

J-F.J. : C’est un match de championnat, que l’on abordera comme tous les autres. Avec une petite particularité forcément pour certains. Nous voulons enchaîner, les gars bossent bien et sont en confiance, j’espère voir un bon match.

Guillaume Plé

cf.fr : Guif, il semble que le groupe se soit fixé un cap avant les fêtes de fin d’année, avec cette deuxième victoire d’affilée vous vous rapprochez de ce que vous avez en tête ?

Guillaume Plé : Après nos deux défaites consécutives on avait à coeur de repartir du bon pied, de mettre en route une série pour engranger des points et de la confiance. C’est chose faite depuis la semaine dernière et la réception d’UNVSTI. On souhaite clairement être dans la partie haute du tableau de ce championnat à la fin de la phase aller. Ce match en retard nous permet de retrouver le podium, c’est de bon augure avant le derby face aux Cadets qui ne sera pas un match facile.

cf.fr : On a senti un relâchement, compréhensible, après la reprise, comment est-ce que tu as perçu les choses en tant que joueur ?

G.P. : Du point de vue du terrain, même si on veut continuer sur les très bonnes phases de la première mi-temps, il y a un relâchement inconscient je pense. On s’attend rarement à rentrer à 8-0 à la pause. Il est quand même dommage d’encaisser ces 3 buts, pour la confiance de l’équipe et pour celle de notre gardien. On doit progresser dans la tête pour éviter de relancer nos adversaires, ça passe aussi par la communication il ne faut pas hésiter à se dire les choses quand on est moins bien. On ne l’a pas assez fait sur ce match mais on fera mieux à l’avenir.

cf.fr : Sur un plan personnel, comment est-ce que tu as vécu cet avant-match et cet hommage rendu aux victimes du 13 novembre ?

G.P. : On se devait de rendre hommage aux victimes avec cette Marseillaise. J’apprécie aussi le fait de faire un moment d’applaudissement qui permet de remercier les forces de l’ordre et les personnels médicaux qui ont fait un boulot fantastique ! Sans oublier ces personnes qui en ont accueilli d’autres qui fuyaient. On est tous concerné par ce qui s’est passé. C’est la solidarité et l’union qui nous permettront de combattre ces horreurs et ça commence par la mise en place et le respect de ces hommages. C’est le moment aussi pour rappeler à tout le monde qu’il y a tellement plus important qu’une rencontre sportive.