La belle victoire obtenue à domicile face à Saint-Brieuc Armor mérite d’être bonifiée par un bon résultat dans ce deuxième match de DH. Pour autant la rencontre du soir s’annonce compliquée puisque les Celtistas sont opposés au Ria Futsal, qui a terminé au pied du podium l’an dernier et qui, surtout, est venu s’imposer de façon assez nette (1-4) à Cesson à la fin de la préparation.

Le match

Sur le coup d’envoi les Murcielagos font passer un frisson dans le camp adverse, Nono est servi sur la gauche, il se retourne rapidement et repique axe pour décocher une frappe qui vient heurter le poteau, on joue depuis 13 secondes seulement. Hormis ce premier coup de semonce intéressant le début de partie est peu rythmé, les deux équipes proposent des blocs très bien en place. La maîtrise est néanmoins du côté des Ciel et Noir, c’est donc logiquement que nos garçons ouvrent le score, un corner de Nico Delaunay est légèrement dévié par un adversaire et Nono en profite pour placer sa tête (0-1, 14e).

Dans la foulée les deux protagonistes concernés sur le but s’offrent une double occasion mais le gardien est présent sur chaque tentative. Sur une action a priori anodine les locaux vont revenir, un ballon dans la surface met sous pression la défense et c’est un but contre son camp qui permet à Ria d’égaliser (1-1, 17e). La qualité collective des Celtistas fait de nouveau la différence, sur la droite Nono conserve bien le ballon avant de servir son frère, Nico, qui fixe le gardien et talonne pour Nico Delaunay dont le tir sous la barre est impeccable (1-2, 18e).

Avant la pause le Celta se procure deux belles occasions mais ni Petit Pich, ni Guif, sur deux tirs consécutifs, ni Ju Castel ne parviennent à faire le break. La dernière opportunité de la mi-temps est pour les locaux, sur un manque de concentration défensive une frappe passe juste à côté du montant de Tom. Le retour des vestiaires est beaucoup plus animé, Yo Moisan chipe un ballon sur la gauche et s’en va le long de la ligne créer une brèche dans la défense, malheureusement sa passe pour Nico Delaunay au second poteau est un tout petit peu trop longue.

On retrouve encore Yo mais en situation défensive, il doit s’employer pour sauver sur sa ligne une balle de but après que Tom soit sorti pour gêner le porteur de balle. Nos garçons vont ensuite manquer d’efficacité pour se donner de l’air. C’est tout d’abord Ti Pich qui bute sur le gardien bien sorti, avant d’être un relai idéal pour Guif, lequel élimine le portier mais manque le cadre alors que Ju était seul sur sa droite face au but.

S’ensuit un trou d’air d’une dizaine de minutes, entamé par un arrêt superbe, de la jambe, de Tom qui préserve sa cage. Il ne peut rien en revanche sur une frappe à mi-distance parfaitement placée (2-2, 35e) avant d’être sauvé à deux reprises par ses montants. Sans être fatal aux Celtistas ce long moment d’absence permet au Ria de se relancer. Le money-time est partagé. Nico Gardey croise trop un tir après une bonne séquence puis les Morbihannais s’offrent deux belles occasions, l’une est sauvée par Tom, l’autre finit à côté. Le dernier temps fort est pour les Ciel et Noir mais Yo est mis en échec par le gardien, bien sorti.

L’après-match

En forçant un peu le trait on peut dire que chaque équipe aura eu sa mi-temps même si dans chacune l’adversaire aura su se créer des opportunités. Côté Cessonnais on peut avoir le regret d’avoir laissé filer en une dizaine de minutes un match qui était maîtrisé et qui aurait même du être plié avant cela avec plus de lucidité dans la surface adverse. Sur le plan comptable, dans le deuxième déplacement le plus long, face à un adversaire de qualité et lorsque l’on prend la longueur d’une saison, ces 2 points conviendront sans doute très bien au groupe d’ici quelques temps mais il y a tout de même de la frustration à ne pas avoir su s’imposer.

Le prochain épisode pour les Murcielagos sera l’occasion de recevoir un promu taille leader (deux matchs deux victoires), le CS Merdrignac, vendredi 9 octobre au gymnase du lycée Ozanam, coup d’envoi à 21h !

Feuille de match

Ria Futsal 2 – 2 Celta Club Futsal

Composition : Thomas Mouazan (g), Nicolas Gardey, Alexandre Lambert, Yohann Moisan, Guillaume Pichard, Nicolas Delaunay (c), Arnaud Gardey, Julien Castel, Guillaume Plé.

Coach : Jean-Félix Juguet.

Buts : Arnaud Gardey (14e), Nicolas Delaunay (18e).

Passes décisives : Nicolas Delaunay (14e), Nicolas Gardey (18e).

Arbitres : Yannick Jan, Sylvain Le Vigouroux.

Encore une fois un grand merci à nos amis du Ria Futsal pour leur accueil, c’est toujours un plaisir pour le Celta de les recevoir ou d’aller dans le Morbihan pour les affronter. Nous saurons faire honneur, à notre tour, à leur hospitalité. Nous leur souhaitons une très bonne saison, avec de nombreux succès, sauf au match retour évidemment !