Ils avaient retrouvé le sourire après la victoire (5-3) remportée aux forceps face à l’équipe première des Cadets de Bretagne. Coach Jean-Fé et Ju Bertault ont livré leur réaction.

Jean-Félix Juguet (coach) : « Cette victoire fait du bien, même s’il reste tout de même des choses à corriger. Nous avons du mal à rester régulier dans notre contenu. En seconde nous avons commencé à reculer et à subir un peu plus. Il faut apprendre à gérer ces temps faibles et à reprendre le dessus rapidement. Tant que mathématiquement ce n’est pas fait, il faut croire au podium. Le but étant de finir de la plus belle des manières cette saison, en s’imposant sur nos 3 derniers matchs. Après, ça dépendra de nos adversaires. Concentrons nous sur notre jeu et sur nous mêmes pour le moment. Je souhaite un bon rétablissement au joueur adverse touché lors de cette rencontre, ce sont des choses que nous n’aimons pas voir, mais qui font malheureusement « partie du jeu ». Beaucoup de courage pour lui. »

Julien Bertault (gardien) : « Le plus important c’était de gagner, de relancer la machine pour cette fin de saison et de préparer la prochaine, mais un derby a toujours une saveur particulière. Sur le plan personnel, ça faisait 2-3 matchs que je me sentais moins décisif, avec les matchs contre la TA et contre Saint-Brieuc UNVSTI, où à chaque fois on prenait un but à la fin. Ce soir avec tout le groupe, de l’abnégation et un peu de chance, ça a été un peu plus le cas. Après parler de performance, je ne pense pas car j’ai encore des choses à travailler et à améliorer sur la gestion des temps forts/temps faible, le jeu au pied, les relances. Sur ce match ce qui a changé par rapport à Saint-Brieuc c’est qu’en deuxième période on a su marquer un but pour relancer le moral de l’équipe et ne pas douter. Même si ce soir on a été gêné sur les placements de nos adversaire, on s’est appliqué à bien défendre et on a su faire le dos rond. Le chaudron a joué son rôle aussi, on était à la maison. Je pense que le podium doit être un des objectif pour tout le groupe compétition ! Il nous reste 3 matchs donc 12 points à prendre ! On fera les calculs à la fin. Je voudrais avoir un mot pour notre adversaire blessé, dans ces cas là, peu importe le maillot, personne n’aime voir ça sur un terrain de sport. Je lui souhaite un prompt rétablissement et qu’il revienne au plus vite sur les parquets ! Courage Jérémy ! »