Rassurés par ce succès (9-2) face au Ria Futsal, concurrent direct pour les places d’honneur, coach Jean-Fé et Nico Delaunay sont passés nous voir.

Jean-Félix Juguet (coach) : « Nous nous devions de remporter ce match et avec la manière afin d’effacer notre dernière piètre prestation. Les gars ont parfaitement répondu aux exigences en retrouvant une sérénité qui a fait notre force auparavant. C’est vraiment appréciable. A un moment on a été dans la difficulté, ça arrive à chaque match, il faut savoir le gérer, être costaud, gérer ses efforts, être solidaire. C’est ce que nous avons réussi à faire et ensuite, forcément, tu bonifies cela. C’est là dessus qu’il faut insister dans ce cas. Une fois l’orage passé, place au beau temps et à nous d’en profiter, ce que les gars ont fait ! Contre le deuxième ou le dernier, c’est toujours plaisant de voir son équipe en confiance et productive dans le jeu. On travaille pour ça chaque semaine. Notre identité passe par le jeu, lors de ce match nous avons retrouvé des automatismes et une solidité défensive qui faisaient peut-être un peu défaut dernièrement. Il faut continuer dans ce sens. Quand un événement comme celui-ci est organisé par le club, dans une belle salle, avec du monde, c’est bénéfique pour l’équipe et pour le club, c’est indéniable. C’est plaisant et motivant. On signe où pour avoir la salle et ce public chaque semaine ? (sourire) Je voudrais remercier la ville de Cesson pour la salle, les dirigeants et bénévoles du club pour leur implication et leur travail et les joueurs pour leur victoire, amplement méritée. Forza Celta et au boulot pour continuer notre marche en avant. »

Nicolas Delaunay (capitaine) : « Nous avions à cœur de montrer un autre visage, pour nous, pour le club, car nous étions totalement passés à côté de notre match à Saint-Brieuc. C’était indispensable pour continuer à être dans le coup durant cette phase retour. En première nous avions besoin de retrouver de la confiance dans notre jeu, de retrouver des automatismes quelque peu perdus ces derniers temps et puis de s’adapter à la salle avec un revêtement qui ne glisse pas (sourire). La deuxième a été un peu plus aboutie, je trouve que dans l’ensemble les garçons ont répondu présent dans tous les compartiments du jeu ! Il faut continuer à travailler ainsi. J’ai gardé le brassard pour ce match, avec Jean-Fé et Jo nous en avons discuté. C’était son retour et nous avons décidé tous les trois qu’il était préférable qu’il se concentre sur son jeu et sa gestion physique, ce qu’il a très bien fait, mais la hiérarchie est bien claire : Jo est notre capitaine et moi je prend ce rôle lorsqu’il le faut. C’est un vrai plaisir de jouer dans une salle adaptée pour ce genre d’événements et avec un public qui a pu assister à une belle rencontre. Merci encore à nos supporters pour les encouragements ça nous a vraiment poussé et merci à tous les bénévoles et aux membres du club qui ont œuvré à cette belle réussite et ce beau geste pour l’association Pandiassou. Nous espérons revivre des moments comme celui-ci. »