Relancée par une série de trois succès en championnat l’équipe réserve sait qu’elle a un déplacement aussi court que compliqué à gérer puisque c’est la TA Rennes qui reçoit nos Celtistas. Invaincus dans cette D1 les Rennais sont toujours difficiles à contenir, les Cessonnais devront faire preuve de solidarité et d’une concentration maximale.

Le match

Positionnés dès le coup d’envoi assez bas sur le terrain pour empêcher les locaux de trouver des espaces au coeur de leur bloc les Murcielagos sont les premiers à se montrer dangereux mais la frappe de A.Le Hannier est à côté. B.Poujol est ensuite mis à contribution, il claque bien le ballon depuis sa lucarne, malheureusement il doit concéder l’ouverture du score sur une belle frappe à mi-distance (1-0, 8′). A.Le Hannier tente, sans succès, une réaction sur corner dans la minute qui suit. Il est en revanche efficace quelques instants plus tard, toujours sur corner il est à la réception de la passe de J.Castel (1-1, 13′). B.Poujol s’emploie à préserver cette équité d’une parade du pied alors que ses coéquipiers manquent le coche par deux fois sur le but adverse. Ils sont tout de même heureux sur cette frappe qui rebondit sur la transversale mais ne franchit pas la ligne. Finalement A.Le Hannier parvient à donner l’avantage aux siens. Il profite d’un cafouillage dans la surface et d’une remise de J-F.Juguet (1-2, 22′).

On pense que cette avance va tenir jusqu’à la pause mais sur une perte de balle défensive la TA revient à hauteur juste avant la mi-temps (2-2, 24′). Les Celtistas sont confiants dans leur stratégie, bien en place ils gênent considérablement les offensives de leurs adversaires et parviennent à se montrer dangereux dans leurs sorties de balle. Le second acte repart exactement sur les mêmes bases, A.Le Hannier s’échappe vers les cages locales, son tir est contré en corner. Alors que B.Poujol s’interpose de la jambe, il assiste depuis sa surface à la reprise d’avantage de son équipe. Sur une action bien amenée, le défenseur rennais touche le ballon de la main, les arbitres accordent un penalty que B.Ferron transforme (2-3, 29′). La TA touche la barre dans les secondes d’après mais ce sont bien les Bleus qui sont à la manœuvre. Sur une séquence collective de grande qualité, le tir finale est détourné en corner. Ce n’est que partie remise. J.Castel accélère sur la droite, il anticipe la sortie du gardien et glisse le ballon vers D.Mexmain qui finit dans le but vide (2-4, 32′).

Sur une nouvelle perte de balle de la défense des Murcielagos la TA revient à un but (3-4, 33′) mais éprouve les pires difficultés à se montrer tranchante dans ses offensives. Au contraire le Celta accumule les situations sur les buts rennais. A.Le Hannier manque d’abord un véritable caviar de D.Mexmain avant que B.Ferron ne voit deux tirs passer de très peu à côté des montants. Finalement sur un contre A.Le Hannier et J-F.Juguet combinent parfaitement, le second remet d’une talonnade pour le premier qui ajuste de la pointe (3-5, 46′). Jusqu’au coup de sifflet final les Celtistas ferment parfaitement les espaces pour préserver le score et B.Poujol se montre encore décisif à quelques reprises.

L’après-match

Exemplaires sur le plan défensif, parfaitement disciplinés, solidaires pour compenser les montées des uns et des autres, les réservistes décrochent un succès mérité. Face à une équipe qui a eu la maîtrise du ballon et dont la qualité en attaque placée est déterminante la stratégie cessonnaise et l’efficacité des joueurs ont payé.

Avant de basculer sur 2017 il reste encore une rencontre, un match en retard, à disputer au Palais des Sports en format « Boxing Day » puisque le Celta recevra Rennes Espérance le vendredi 23 décembre.

Feuille de match

TA Rennes Futsal 3 – 5 Celta Club Futsal

Composition : Benjamin Poujol (g), Benjamin Ferron, Marc Berhault (c), Damien Mexmain, Julien Castel, Jean-Félix Juguet, Alexandre Le Hannier.

Dirigeant : Baptiste Urvoy.

Buts : Alexandre Le Hannier (13′, 22′, 46′), Benjamin Ferron (29′), Damien Mexmain (32′).

Passes décisives : Julien Castel (13′, 32′), Jean-Félix Juguet (22′, 46′).