Après la victoire (9-1) face au Futsal Club Fougerais, en D1 District, les Celtistas sont passés en interview.

Willy Guéro (coach) : « Après un match nul et une défaite, la victoire se faisait attendre. C’est chose faite, elle lance enfin notre saison et fait du bien au moral. Il suffisait de voir la joie des garçons dans le vestiaire à la fin du match et surtout le super cri de guerre version corse de notre « Jean-Fé » (sourire). Des fois le score n’est pas révélateur d’un match mais là ce 9-1 est complètement justifié. L’équipe a été juste, efficace dans tous les compartiments du jeu, solide mais aussi solidaire défensivement et réaliste offensivement malgré un super gardien de Fougères qui aurait pu nous décourager. Bravo à tous pour cette prestation. Pour ma part, c’était une première dans le rôle de gardien donc autant être honnête et dire que je n’étais pas fier avant la rencontre mais j’ai vécu ce match sereinement. J’ai finalement pris beaucoup de plaisir et ce grâce à l’échauffement de « Bapt », aux encouragements de tous les gars et à la belle prestation livrée par l’équipe qui a tout fait pour me donner le moins de boulot possible. Je regrette juste de ne pas avoir pu empêcher ce but. Bravo aux garçons, continuez à bosser ça paye ! Merci à « Bapt » et « Marco » pour leur aide. »

Jérémy Moreau (capitaine) : « Cette première victoire nous permet de pousser un réel ouf de soulagement. On restait sur deux matchs aux résultats négatifs (un nul et une défaite) face à des formations à notre portée. On l’a souligné avant d’entrer sur le terrain : il nous fallait cette victoire pour lancer enfin notre saison. Le résultat et la manière sont là, on en est ravis. On a idéalement lancé ce match en mettant de l’intensité dès l’entame, ce que nous n’avions pas forcément fait lors des deux oppositions précédentes. On a su se montrer patients dans la construction de nos actions et être « tueurs » devant le but en respectant l’adversaire durant toute la rencontre. Même si je n’aime pas trop parler d’individualités car c’est un sport collectif, le renfort de « Nico » Delaunay et le premier match officiel de « Max » Aubry dans cette discipline aident forcement un peu car ce sont deux garçons qui ont une intelligence de jeu et une expérience non négligeables pour le reste du groupe. On a un groupe qui vit bien et qui sait se montrer solidaire dans tous types de circonstances, la preuve en est ce soir puisque l’on a évolué avec coach Willy dans les buts, lui qui n’est pourtant pas un gardien de métier. On a forcément un peu perdu en qualité et en quantité par rapport à l’année passée où tout nous avait réussi dans ce championnat mais cette année même avec un effectif plus réduit tout le monde est investi et se donne à fond. On n’en est qu’au début du championnat, il faut continuer à bien bosser aux entraînements et rester humble, le reste viendra naturellement récompenser tout cela. »