Après la défaite (3-2) face à l’AS Rennes Municipaux, en D1, les Celtistas sont passés en interview.

Marc Berhault (capitaine) : « Des différences avec la défaite de l’aller. J’ai trouvé que cette équipe avait progressé, tactiquement, dans ses déplacements, dans ses courses. Elle mérite sa place au classement. On fait un meilleur match qu’à l’aller mais cela n’a pas été suffisant. L’occasion du 3-3 et ce qui a manqué pour obtenir le nul. Sur cette action, le gardien est battu mais il y a deux joueurs dans le but, j’essaie d’assurer avec un plat du pied à mi-hauteur entre le genou et la hanche du défenseur mais cela n’a pas suffi. J’ai manqué de réussite mais j’ai surtout été physiquement à la peine tout le match. Je n’avais pas joué depuis le match contre la TA début décembre soit 7 semaines. Je me suis entretenu en courant régulièrement mais la vérité du parquet a été implacable, je n’ai pas apporté suffisamment de choses à l’équipe. Globalement, on a eu des manques dans l’impact physique lors des duels et dans le marquage. Comme souvent en réserve le premier but arrive tardivement et cela complique le match. Après je n’ai vu personne tricher sur le terrain, tous les mecs ont donné le maximum et on a aussi offert de belles séquences collectives dans la circulation du ballon. La Coupe pour changer d’air et ses bons souvenirs. La Coupe reste quelque chose de particulier pour les mecs de la réserve qui l’ont jouée et gagnée. On en parle souvent avec Willy et « la Jouanne » (ndlr : Guillaume Jouanolle). Cela reste un très beau souvenir et c’était surtout le premier trophée du club. C’est très important pour nous. On va y aller avec beaucoup d’envie en ayant bien en tête les mots importants qu’Arnaud a eu à la fin du match sur l’image que l’on souhaite véhiculer du club et le respect inhérent à la parole du coach. Forza ! »

Manuel Charbonnet (joueur) : « Beaucoup d’espaces concédés en première période. On a très mal entamé le match en concédant deux buts rapidement. De gros soucis de placement et de communication nous ont valu une première mi-temps très compliquée à l’issue de laquelle on était logiquement menés au score. On était trop loin de nos joueurs et pas assez agressifs défensivement. Ce qui a manqué pour arracher le nul. En seconde période on a rectifié tous ces défauts et on s’est créés beaucoup d’occasions, mais le manque d’efficacité et de cohérence dans nos déplacements ne nous ont pas permis de recoller au score. Il faut aussi féliciter la très bonne partie du gardien adverse. Son retour sur les terrains. Pour ma part c’est toujours un plaisir de retrouver les copains du Celta et de taper le ballon. Je retrouve mes sensations après quatre mois sans jouer, à mon âge ce n’est pas simple (rires). D’ailleurs j’envoie un message aux coachs, laissez moi jouer dans l’axe, sur les côtés ce n’est plus de mon âge (rires). Forza Celta ! »