Les victoires appellent les victoires dit-on, charge à nos réservistes de faire vérifier cet adage à l’occasion de la quatrième journée de seconde phase de D1. Après trois succès depuis le début de la phase retour c’est face à Rennes Espérance, promu de D2 Nord à la mi-saison, que l’équipe de coach Willy veut poursuivre sur ce rythme.

Le match

D’entrée les joueurs prennent les choses en main face à un bloc visiteur regroupé bas, manque d’effectif oblige puisqu’ils ne sont que cinq, un sixième arrivera en cours de match sans prendre part à la rencontre, à avoir fait le déplacement. Dès la première minute Nico Delaunay voit son tir toucher l’extérieur du montant avant que Ju sur un slalom bien réussi ne soit lui contrarié par le gardien. Guillaume expédie ensuite une frappe sur la transversale, le tout en quelques secondes. Cette maîtrise des Ciel et Noir trouve finalement sa récompense sur une frappe de Jérem à une dizaine de mètres des buts adverses (1-0, 6e). Dans ce début de partie tout à l’avantage du Celta on en oublierait presque de bloquer les contres adverses, l’Espérance fait passer un frisson dans la surface cessonnaise, Mex détourne du bout du pied sur son poteau, Thomas semblait battu.

Ce sursaut rennais donne un second souffle aux Murcielagos, Yo passe tout près de forcer la défense verte et blanche à concéder un but contre son camp, le gardien rennais est déterminant. Il l’est de nouveau devant Nico Delaunay avant d’être suppléé par l’un de ses défenseurs qui se jette sur une tentative de « P’tit Pich ». Face à un bloc très solidaire et bien en place le Celta se montre peut-être trop joueur dans des situations où l’efficacité doit primer. Deux offensives des visiteurs vont venir accréditer cette théorie, sur une action confuse Jérem puis Tom s’emploient pour éviter l’égalisation avant que Tom ne s’offre une sortie parfaite devant un joueur oublié par sa défense. Finalement, à quelques minutes de la pause les Cessonnais font le break, Mex décale Nico Delaunay, sur la droite de la surface, dont le tir soudain accroche la lucarne, c’est superbe (2-0, 20e).

Sans doute décidés à ne pas laisser espérer leurs adversaires les réservistes repartent pied au plancher en seconde mi-temps. Ju trouve une magnifique ouverture, pour une toute aussi belle reprise en une touche de Nico Delaunay (3-0, 27e). Yo ne peut marquer sur l’un de ses tirs, la faute à un montant sur la trajectoire du ballon, il ne manque pas l’opportunité suivante, sur la droite il profite de l’appel de Ju qui écarte la défense, sa frappe finit au fond des filets (4-0, 36e). En deux minutes le Celta va sceller l’issue de la partie, sur deux nouvelles réalisations de qualité. Ju réussit d’abord un beau renversement de jeu vers Jérem qui remise parfaitement sur Nico Delaunay, ce dernier s’ouvre le chemin d’un petit crochet et place son ballon hors de portée du gardien (5-0, 39e). Dans la foulée Jérem réalise un bon travail dans l’axe avant de décaler Ju dont la frappe en force sous la barre est imparable (6-0, 40e). La fin de partie voit les deux formations se procurer des occasions mais la défense rennaise ne craque plus alors que dans les barres du Celta Tom détourne avec brio un coup-franc direct avant qu’un pénalty à 10m passe à côté de son montant droit.

L’après-match

Sans vraiment forcer, sans vraiment être inquiétée non plus, la réserve enchaîne donc une quatrième victoire dans cette seconde phase et conserve le leadership de la D1. Face à une équipe de Rennes Espérance qui aura tenu le plus longtemps possible, toujours d’ailleurs avec un fair-play et un état d’esprit impeccable malgré la fatigue, les Celtistas ont su être disciplinés et faire le nécessaire.

Prochain rendez-vous ce sera un ultime derby de la métropole avec la réception des Cadets de Bretagne, date à confirmer pour le moment.

Feuille de match

Celta Club Futsal 6 – 0 Espérance de Rennes FC

Composition : Thomas Mouazan (g), Nicolas Gardey, Jérémy Moreau (c), Damien Mexmain, Guillaume Pichard, Julien Castel, Yoann Aupetit, Nicolas Delaunay, Paul Gardey.

Coach : Willy Guéro.

Buts : Jérémy Moreau (6e), Nicolas Delaunay (20e, 27e, 39e), Yoann Aupetit (36e), Julien Castel (40e).

Passes décisives : Damien Mexmain (20e), Julien Castel (27e), Jérémy Moreau (39e, 40e).

Arbitres : Roland Berthelot, Arnaud Gardey.

Table de marque/chronomètre : Jérémy Delalande.