La pression de la rencontre retombée le groupe a pu apprécier cette cinquième victoire consécutive, l’occasion de débriefer avec Willy et l’un de ses joueurs, c’est fois c’est Alex qui s’y est collé.

Willy Guéro

celtafutsal.fr : Coach, cette fois vous vous êtes vraiment fait peur en première période (4-4 à la pause), non ?

Willy Guéro : Oui on s’est fait très peur face à une belle équipe de Saint-Malo qui nous a mis la pression dès le debut et a mis de l’impact physique. C’est le premier match où on se fait autant bouger, du coup défensivement on était désorganisé, offensivement on n’a pas réussi à imposer notre jeu et les joueurs ont fini par s’énerver. Le match aurait pu nous échapper si les garçons n’avaient pas eu ce sursaut d’orgueil qui leur a permis de scorer 4 fois et au final de rester au contact de Saint-Malo à la pause.

cf.fr : Tu as apprécié, par contre, l’efficacité tant offensive que défensive de tes joueurs en seconde période ?

W.G. : Tout à fait, les gars ont fait une belle seconde période. La pause a fait du bien, les joueurs ont pu souffler, se reconcentrer sur le match et on a recadré certaines choses. Les gars ont repris, déterminés à aller chercher la victoire. On a defendu plus haut, bien en bloc, mis plus d’impact physique, retrouvé la possession de balle. J’ai vu mes garçons jouer en équipe ce qui n’était pas le cas en première période. On gagne 4-0 en deuxième période et on emporte le match, tout finit bien. Je suis fier de leur réaction, ça montre que cette équipe a une âme et du caractère.

cf.fr : C’était l’affiche de cette première partie de saison en D1, tu penses qu’on retrouvera ton équipe et celle de Saint-Malo à la bataille pour le titre en seconde phase ?

W.G. : C’est sûr ! Saint-Malo a l’envie de remonter en DH et nous les mêmes objectifs qu’en première phase : porter haut les couleurs du Celta. Après si d’autres équipes veulent se joindre à la bataille, on est preneur, plus on est de fous …

cf.fr : Il reste maintenant un derby aux Cadets avant la trêve, comment tu te projettes sur cette rencontre ?

W.G. : Comme pour les autres, avec l’envie de continuer notre belle série d’invincibilité, de se faire plaisir en jouant. Après ça reste un derby, il y a toujours cette rivalité donc un match avec une saveur spéciale qui fait que c’est le match à ne pas perdre. Saint-Malo a été une bonne préparation et j’espère une bonne leçon car contre les Cadets ce sera le même type de match. A nous d’être prêts physiquement et mentalement pour se rendre le match facile le jour J. Bravo les garçons, ne lachez rien.

Alexandre Lambert

celtafutsal.fr : Alex, en tant que joueur au profil défensif, comment est-ce que tu expliques cette différence de niveau dans cette zone du terrain entre la première et la seconde période ?

Alexandre Lambert : C’est vrai que nous avons fait 2 périodes complètement différentes dans le contenu. En première mi-temps on a manqué de beaucoup de choses, notamment dans l’impact physique, de faire les efforts les uns pour les autres et d’être présent sur le temps de passe de l’adversaire. On a pris les 4 buts sur des pertes de balles où on se fait contrer un peu bêtement et les attaquants adverses se sont retrouvés en surnombre. On s’est dit les choses à la mi-temps et on a rectifié en deuxième. On a observé à chaque fois cette saison, que lorsque nous posions le jeu et que nous jouions avec nos qualités on faisait la différence. C’est ce que nous avons fait en seconde mi-temps tout simplement.

cf.fr : On a vu pas mal de nervosité sur le terrain, tu as senti que c’était un match entre deux formations qui peuvent prétendre au titre ?

A.L. : Oui il y a eu beaucoup de nervosité, notamment en première mi-temps. Au delà du fait que c’est une formation qui était à égalité de points avec nous en haut du classement c’est surtout le fait que nous n’avons pas su jouer comme nous savons le faire et cela nous a inconsciemment un peu tous frustrés, d’où la nervosité. Il faut que l’on soit plus intelligent dans ce genre de match, on perd de l’énergie et de la lucidité en s’énervant. Alors que si nous restons calmes et sereins nous avons vu que nous sommes meilleurs que la plupart de nos adversaires en ce début de saison.

cf.fr : Il reste un derby contre les Cadets avant de couper, en tant que nouvelle recrue quelle importance tu accordes à ce match ?

A.L. : Les derbys sont toujours des matches à part nous le savons, surtout contre les Cadets. Après que l’on joue contre Pierre, Paul ou Jacques nous sommes animés par la même envie de gagner, mais c’est sûr qu’elle est décuplée lors d’un derby. Ça sera un match très intéressant et nous irons là bas avec beaucoup d’ambition et d’envie.