Il y a des matchs qui portent plus de symboles que d’autres, ce derby attendu face à la TA Rennes en fait partie. A l’aller nos réservistes ont disposé de la TA (4-0) quand celle-ci a pris une revanche dans la phase de poule de Coupe du District (1-4). Cette rencontre entre le champion de District 2014/2015 et le vainqueur de la Coupe du District de la même année fait donc office d’affiche de cette seconde partie saison où les compteurs sont remis à zéro. Techniquement visiteurs de cette rencontre les Celtistas évoluent pourtant à la maison, inversion logique après celle concédée à nos voisins en première phase.

Le match

Le Celta est le premier à se mettre en évidence par l’intermédiaire de Paulo qui ne peut accrocher le cadre. Réponse immédiate des Rennais mais Tom repousse de la jambe. Ce sont malheureusement eux qui scorent les premiers sur une frappe bien croisée qui est conclue au second poteau par un joueur oublié (1-0, 5e). L’avantage ne dure pas, sur une touche vite jouée par Mex c’est Max qui élimine son défenseur et bat le gardien (1-1, 7e). Les deux équipes se rendent alors coup pour coup, la TA touche notamment le poteau à deux reprises quand Mex, la Guif ou Pocho manquent de réussite sur des tentatives repoussées par le gardien ou qui échouent juste à côté des cages adverses. La fin de période est finalement à l’avantage des Rennais, si Tom s’interpose bien sur un tir il est battu sur le corner qui suit, rebelote dans la dernière minute, notre portier réalise un bel arrêt mais encaisse un troisième but sur une supériorité numérique bien gérée par l’adversaire (3-1, 24e).

Au retour des vestiaires chacune des deux formations s’offre une opportunité, non-conclue, avant que Max, déstabilisé par un défenseur dans la surface rennaise, ne se fasse justice lui-même avec un penalty en force (3-2, 28e). Guif nous gratifie d’un petit festival individuel mais sa frappe est détournée en corner, Mouni voit l’un de ses tirs connaître le même sort. Il faut un peu de patience et la lucidité de Paulo, bien servi dans la zone de vérité adverse, pour voir l’égalisation (3-3, 33e). Nos Cessonnais sont revenus au score et peuvent compter dans les barres, sur un Tom des grands soirs qui ne laisse rien passer, tout comme sa transversale qui le suppléé dans un face à face.

Comme dans le premier acte le ballon va alors d’un but à l’autre, un bon jeu à trois entre Max, Mex et la Guif ne débouche que sur un corner, quelques minutes plus tard une longue ouverture d’Alex profite à Marco dont la remise en une touche de balle vers Mouni est géniale, malheureusement la frappe de ce dernier s’envole. Les fautes commencent à s’accumuler de chaque côté, après un poteau rennais ce sont les Murcielagos qui sont les premiers sanctionnés mais le pénalty à 10m est tiré à côté. Nouvelle faute, nouvelle sanction, cette fois c’est cadré mais Tom s’interpose. Les montants sont sollicités, la TA les touche à nouveau par deux fois, dans le jeu, Max aussi voit le poteau repousser l’un de ses tirs. On est dans les tous derniers instants de la partie, sur un contre des Ciel et Noir, Max fait le boulot jusqu’au bout et s’en va marquer (3-4, 49e). Le banc explose mais prend un sacré coup de froid au buzzer puisque le même Max concède une dernière faute. Tous les acteurs le savent les arbitres siffleront la fin de la rencontre après ce penalty spécial. Tom anticipe parfaitement la tentative rennaise et offre à son équipe une victoire importante !

L’après-match

Final à suspens dans ce derby équilibré et très animé. La qualité de jeu n’aura pas toujours été au niveau attendu entre ces deux prétendants au titre de champion de D1 mais la solidarité, l’esprit d’équipe et l’efficacité celtistas auront fait la différence.

Après s’être défaits de cet adversaire de taille nos Cessonnais recevront La Cancalaise Futsal au gymnase Ozanam, vendredi 12 février à 21h.

Feuille de match

TA Rennes Futsal 3 – 4 Celta Club Futsal

Composition : Thomas Mouazan (g), Alexandre Lambert, Manuel Charbonnet, Marc Berhault (c), David Mounivong, Guillaume Plé, Damien Mexmain, Maxime Euzen, Paul Gardey.

Coach : Willy Guéro.

Buts : Maxime Euzen (7e, 28e, 49e), Paul Gardey (33e).

Passe décisive : Damien Mexmain (7e).

Arbitres : Cédric Verger, Roland Berthelot.

Table de marque/chronomètre : Jérémy Delalande.

Merci à Guigui pour la prise de notes. L’image de une et les photos ci-dessous sont signées de notre excellent photographe Mickaël Le Frapper, retrouvez le sur sa page Facebook.