Battus la semaine précédente par la TA Rennes en championnat les Celtistas veulent redémarrer une spirale positive au plus vite. Pourtant l’adversaire au programme n’est pas idéal pour cela puisque c’est un déplacement à Merdrignac qui se présente. L’aventure Coupe Nationale de l’an dernier, où le Celta avait atteint les 32èmes, en guise d’objectif, et la victoire il y a peu contre le même adversaire, en forme d’espoir, laissent la porte ouverte pour des Murcielagos motivés.

Le match

Ça démarre pourtant très mal puisque dès la première minute ce sont les locaux qui se procurent deux bonnes opportunités, sur la première Dédé détourne sur son poteau, sur la seconde il ne touche pas le ballon mais est à nouveau sauvé par le montant. Nos Cessonnais se montrent à leur tour entreprenants, depuis sa zone défensive Nico adresse une superbe ouverture dans la course de Jo qui contrôle bien mais ne peut cadrer. Les deux formations se rendent coup pour coup, Dédé est présent sur un tir de la droite expédié par le frappeur maison puis c’est Guif qui bute sur une bonne sortie du gardien après qu’il ait encore percuté intelligemment.

En quelques secondes la partie va basculer, une louche de Jérem, déviée par un défenseur, arrive sur Chris qui reprend avec une volée subtile, le gardien est battu mais c’est sur le poteau. Dans la foulée, sur un mauvais renvoi défensif Merdrignac en profite pour se projeter et ouvrir le score (1-0, 9e) double coup dur pour le Celta qui en plus du but perd également son capitaine, Jo, blessé sur une très sérieuse entorse de la cheville en tentant un retour défensif express. Ses partenaires ne veulent pas perdre confiance pour autant, Arnaud sonne une première révolte à l’issue d’une belle séquence collective, plutôt que le tir il choisit la remise pour Ju Castel qui s’essaye à la madjer, c’est manqué. Ju, encore, sert de relai d’une petite talonnade pour Chris qui s’en va défier le gardien, là encore sa sortie est impeccable.

On pense les Celtistas enfin maîtres de la partie mais sur une belle construction le CS Merdrignac met à mal le bloc défensif, la finition est impeccable (2-0, 13e). Le Celta se découvre alors forcément un peu plus pour recoller avant la pause mais ce sont les locaux qui sont dangereux, il faut un très bon arrêt de Dédé puis une grosse dose de réussite, sur un tir non-cadré, pour empêcher le troisième but. Guif a bien une occasion de réduire l’écart, après un corner vite joué par Ju sa frappe sèche est détournée par une manchette du portier, mais c’est Merdrignac qui a deux buts d’avance au moment de rentrer aux vestiaires.

L’entame de seconde période n’est pas de nature à rassurer les Ciel et Noir, Merdrignac se procure deux grosses occasions, d’abord avec une action bien et vite jouée est mal conclue, puis une annihilée par une sortie impeccable de Dédé. Dans ce contexte une situation devant le but local apparaît comme une offrande à ne pas manquer, sur une touche rapidement jouée Guif se retrouve seul au second poteau mais il enlève trop son tir. Dédé, dans ses barres, continue d’enchaîner les arrêts, il dévie de justesse une frappe lourde sur sa barre puis est vigilant sur une tentative détournée par l’un de ses partenaires. Il ne peut rien, en revanche, sur un contre de Merdrignac qui creuse l’écart (3-0, 30e).

Les jumeaux combinent pour tenter de réagir, Arnaud change de côté vers Nico dont le tir placé est détourné du pied par le gardien. On retrouve de nouveau Arnaud à la passe, il reçoit une touche de la droite, fixe la défense et glisse vers Ju qui réussit cette fois sa madjer, le gardien ne peut stopper le ballon (3-1, 33e). L’espoir est de retour dans le camp celtistas mais les occasions sont toujours pour les Blancs. Dédé doit s’employer d’une claquette sur ce qui aurait pu être un but contre son camp, il a ensuite de la chance sur un pénalty à 10m que le tireur envoie sur le poteau, le ballon revient sur l’arrière de la tête de notre gardien mais, heureusement, fuit le cadre. Dans le money-time il préserve une mince chance avec une double parade exceptionnelle mais doit s’incliner sur le quatrième et dernier but (4-1, 38e) qui vient conclure la partie.

L’après-match

Nouvelle désillusion, et celle-ci est cruelle car il n’y a pas de seconde chance, pour le groupe fanion. Dans un match marqué par la qualité et la vivacité des adversaires nos garçons n’ont pas su trouver la clé qui leur aurait permis de faire tourner les choses. La blessure de Jo, qui le tiendra éloigné des terrains pour plusieurs semaines voire plusieurs mois, vient encore noircir le tableau de la soirée.

Il faut maintenant reposer les têtes et se retrousser les manches, la solution viendra par le travail. Réveil attendu pour le prochain match, ce sera dans quinze jours à domicile, en DH, face à l’AC Carhaix.

Feuille de match

CS Merdrignac Futsal 4 – 1 Celta Club Futsal

Composition : Julien Bertault (g), Nicolas Gardey, Jérémy Moreau, Guillaume Pichard, Jonathan Bique (c), Arnaud Gardey, Christophe Bique, Julien Castel, Guillaume Plé.

Coach : Jean-Félix Juguet.

But : Julien Castel (33e).

Passe décisive : Arnaud Gardey (33e).

Arbitres : Jean-Louis Catros, Ludovic Robin.