CeltiStats c’est un retour en chiffres sur les faits marquants de la saison du Celta. Analyse, décryptage, celtafutsal.fr passe au crible l’actualité du club.

Et de un : le Celta n’a même pas atteint ses deux ans d’existence mais déjà le groupe attendait avec impatience de garnir la vitrine à trophées. Si l’équipe fanion et la réserve avaient décroché les titres honorifiques de champions de District D1 (première phase pour l’équipe une) et D2 (seconde phase pour la réserve) l’an dernier, ces résultats n’avaient pas permis au club de se voir décerné son premier trophée.
C’est désormais chose faite. Le jeudi 30 avril dernier notre équipe deux a remporté la finale de la Coupe du District (2-0 face à L’Hermitage) et a pu célébrer la première remise de coupe de l’histoire du club.

Bientôt deux ? : lundi 11 mai l’équipe première dispute sa demi-finale de Coupe de Bretagne en se déplaçant à Saint-Brieuc pour y affronter l’équipe d’UNVSTI. L’occasion pour les hommes de coach Jean-Fé de s’offrir une finale, qui se déroulera le vendredi 29 mai face au CS Merdrignac.
Si les stats sont clairement en faveur des Murcielagos (3 victoires en 3 confrontations cette saison face à UNVSTI) un match de coupe reste toujours un moment particulier. Il faudra s’appuyer sur les mêmes valeurs que celles qui ont été affichées face à la TA Rennes en quart de finale.

Défense de fer : les deux équipes du Celta en ont terminé avec leur championnat respectif, on peut donc revenir une dernière fois, pour cette saison tout du moins, sur cette belle statistique dont nous vous avons déjà parlé. Avec 36 buts encaissés en 14 journées la réserve est la meilleure défense de D1 District Ille-et-Vilaine. Même son de cloche pour la formation fanion qui conclut la DH avec 65 buts concédés en 18 rencontres et un titre de meilleure défense du championnat régional.
Mieux, si on prend l’ensemble des élites départementales et l’élite régionale de Bretagne, l’équipe réserve est la meilleure défense qui existe avec seulement 2,6 buts encaissés par match. L’équipe première, dont le ratio est de 3,6 buts encaissés par match, termine sur le podium puisque seul le CS Merdrignac fait mieux avec un chiffre de 3,3 buts concédés par rencontre. Sur ce point la saison de nos Cessonnais est donc une formidable réussite.

Des hommes forts : ils ont mené la danse des statistiques individuelles toute la saison et ils vont très certainement la conclure dans le costume des plus décisifs, offensivement. Arnaud et Jonathan sont respectivement impliqués sur 45 et 38 buts du club, toutes compétitions confondues. Au delà de leur réussite personnelle ils ont particulièrement contribué à la deuxième place de l’équipe première en DH.
En réserve les performances de Paul, revenu pour disputer l’ultime journée de D1, lui ont valu une implication directe sur 20 réalisations (10 buts inscrits, 10 passes décisives).
On ne peut pas parler de ce type de stats sans évoquer Nico Delaunay qui est concerné sur 30 buts cette saison alors qu’il ne l’a débuté que fin 2014 après avoir récupéré de sa blessure au genou. Le prochain exercice promet d’être animé avec notre pivot !