Pour effacer une déception dans un derby quoi de mieux qu’un autre derby ? C’est la situation qui se présente pour nos Celtistas. La défaite face à la TA Rennes il y a quelques jours peut être oubliée grâce à une entrée en lice réussie en Coupe Nationale mais cela passe par un match dans la salle des Cadets de Bretagne relégués de DH en D1 à l’issue de la saison passée.

Le match

Les Bleus prennent les choses par le bon bout avec dès les premières minutes une accumulation de situations favorables sur le but adverse. Sur un terrain aux proportions réduites les positions de frappes arrivent vite, le tout est de pouvoir les convertir, c’est justement cette efficacité qui fait défaut pendant une dizaine de minutes. N.Delaunay, J.Bique ou M.Aubry s’emploient mais sans succès, jusqu’à une balle de M.Aubry par dessus la défense vers N.Delaunay qui trouve la faille de la tête (0-1, 12′). Ce but ouvre les vannes puisque les Murcielagos ajoutent deux autres buts grâce à G.Pichard en deux minutes (0-3, 14′). Jusqu’à la pause les deux formations ne parviennent pas à faire évoluer le score, la faute aux gardiens en réussite, tant dans les barres des Cadets que dans celles du Celta avec un B.Poujol décisif.

Au retour des vestiaires J.Bique creuse très rapidement l’écart, servi par un superbe coup du foulard de M.Aubry il ajuste le portier d’une frappe lourde sous la barre (0-4, 21′). Les locaux ne désarment pourtant pas et font douter quelques instants les Cessonnais avec deux buts coup sur coup (2-4, 25′). Ce doute ne subsiste pas longtemps puisque J.Castel remet les siens dans le sens de la marche d’un coup-franc en puissance (2-5, 26′). M.Aubry place l’équipe définitivement à l’abri avec deux buts en quelques secondes dont un missile dans la lucarne rennaise (2-7, 32′).

Si les Cadets de Bretagne réduisent une dernière fois l’écart (3-7, 32′) la fin de partie est totalement à l’avantage des Celtistas qui empilent les buts dans les huit dernières minutes, permettant à A.Lambert ou B.Ferron d’ajouter leur nom au tableau de stats. Dans cette batterie de réalisations il faut retenir un bon mouvement à trois entre G.Pichard, B.Ferron et C.Bique avec une passe décisive du deuxième pour le troisième ainsi que l’avant dernier but inscrit sur lequel M.Aubry réalise un superbe dribble avant de servir N.Delaunay pour une finition chirurgicale (3-15, 40′).

L’après-match

Face à une équipe valeureuse mais diminuée en nombre le Celta valide logiquement et avec sérieux son ticket pour la suite de la compétition. Les joueurs ont su être patients et user leur adversaire pour faire valoir leur domination, en respectant leurs vis-à-vis et le jeu jusqu’au bout, en atteste le score. Ils ont finalement rendu une copie très intéressante dans une salle où il est compliqué de pratiquer un futsal de qualité.

Avant de se projeter sur le tirage du troisième tour c’est la DH qui reprendra ses droits, vendredi 25 novembre, avec la réception de l’AC Carhaix, l’une des formations en forme en ce moment.

Feuille de match

Cadets de Bretagne Futsal 3 – 15 Celta Club Futsal

Composition : Benjamin Poujol (g), Alexandre Lambert, Benjamin Ferron, Guillaume Pichard, Jonathan Bique (c), Maxime Aubry, Julien Castel, Nicolas Delaunay, Christophe Bique.

Coachs : Arnaud Gardey, Jérémy Moreau.

Buts : Nicolas Delaunay (12′, 39′, 40′), Guillaume Pichard (13′, 14′), Jonathan Bique (21′), Julien Castel (26′), Maxime Aubry (31′, 32′, 33′), Alexandre Lambert (34′), Christophe Bique (36′, 37′, 38′), Benjamin Ferron (37′)

Passes décisives : Maxime Aubry (12′, 21′, 39′), Nicolas Delaunay (13′, 32′, 33′, 34′), Christophe Bique (14′), Arnaud Gardey (31′), Benjamin Ferron (36′), Guillaume Pichard (38′), Alexandre Lambert (40′).

Arbitres : Mohamed Ben Othman, Ludovic Brunet.

Un grand merci à Julien pour la photo de couverture et la prise de notes qui permettent à cet article de voir le jour. Merci à Paul pour la retransmission en direct d’une grande partie du match sur les réseaux sociaux. Enfin merci à toutes nos supportrices et tous nos supporters qui étaient là pour encourager les Bleus !