Suite au tirage au sort des 32èmes de finale de Coupe Nationale, qui a réservé au club un déplacement à Allonnes (District 72), les Celtistas ont réagi avant la séance d’entraînement.

Arnaud Gardey, Jérémy Moreau (coachs) : « On va se déplacer avec beaucoup d’humilité. On ne connaît pas trop cette équipe, on sait néanmoins qu’elle est composée de joueurs de football de bon niveau (CFA 2, DH, DSR). On sait aussi qu’ils ont éliminé le leader de la DH Maine au dernier tour, ils n’ont donc probablement pas un niveau district dans les jambes. De toute façon on va se préoccuper de nous, de notre jeu et y aller en préparant le match de la même façon que les précédents. Ce sera du 50/50 avant le coup d’envoi, en espérant voir un beau match de futsal. »

Jonathan Bique (capitaine) : « On est dans l’inconnu, on a essayé de regarder un peu ce qu’ils ont fait auparavant, ils ont de très bons résultats en football à 11. En futsal ils ont des performances particulières, ils sont derniers en championnat mais ils ont réussi de belles choses en Coupe Nationale. Ils ne nous connaissent certainement pas non plus. J’espère que ce sera un super match. Sur le papier ils sont censés être moins forts que d’autres équipes que l’on aurait pu tirer mais on se rappelle du parcours de Plabennec l’an dernier (District 29) qui avait atteint les huitièmes de finale de la compétition. La JS Allonnes est peut-être une super équipe de District. J’aurais préféré recevoir mais on va essayer d’aller gagner ce match pour recevoir au prochain tour. »

Benjamin Poujol (gardien) : « C’est une équipe que l’on ne connait pas. Autant on a des éléments sur certaines équipes de Ligue du Maine mais pas sur la JS Allonnes. Ils sont en District mais ils sont surtout en 32èmes de finale donc c’est forcément pour de bonnes raisons. On va essayer de se concentrer surtout sur nous-mêmes. La réflexion avant les 32èmes est toujours de savoir ce qu’on préfère avoir au tirage. A mon sens la Coupe Nationale est la seule compétition qui nous permet de jouer de grandes équipes, j’aurais préféré ce type de calibre chez nous mais c’est comme ça. On a hérité de cet adversaire, on va y aller en le respectant et en donnant tout pour espérer voir le tour suivant et pourquoi pas recevoir une formation de niveau national. »