Après la défaite (8-5 a.p.) face à la JS Allonnes, en Coupe Nationale, les Celtistas sont passés en interview.

Arnaud Gardey, Jérémy Moreau (coachs) : « L’analyse et la frustration du résultat. Il y a forcément un peu de frustration au vu de l’élimination, il y avait la place pour passer ce tour. En termes de dynamisme, de détermination, il nous a manqué trop d’ingrédients pour passer un 32ème de finale, sur cette première période notamment. On a véritablement emballé le match à 5-2 en faveur de l’adversaire. Dès qu’on a mis plus d’envie dans les courses, les passes, les intentions, on a vu qu’en face ils étaient en difficulté. Ce qui a fait la différence malgré l’égalisation. Même après notre première mi-temps et le début de seconde qui n’étaient très réussis on parvient à revenir à 5-5 grâce à la volonté et la détermination des joueurs qui n’ont pas lâché. A ce moment il reste dix minutes, notre temps fort débute vraiment et en face ils commencent aussi à être dans le dur. Il y a alors l’interruption du match avec cet incident, ce qui casse notre rythme et leur permet de se remobiliser. Le rôle d’arbitre est très dur à tenir mais sur ce match les arbitres ainsi que le délégué n’ont pas pris leurs responsabilités. Ça a été la porte ouverte à beaucoup de choses inadmissibles que nous n’aimons pas voir sur un terrain de sport. La capacité du groupe à rebondir. Être compétiteur c’est passer rapidement à autre chose. Il y a encore de très belles choses à jouer sur cette fin de saison. Il faut, dans ce genre d’aventures, retenir le positif. Seuls trois clubs bretons ont la chance d’être à ce niveau de compétition. Le Celta l’a fait deux fois en quatre ans. De plus dans l’organisation de l’événement, en seulement cinq jours, ça a été une grande réussite. Le club, l’ensemble des bénévoles, le public, ont répondu présent avec des familles, des enfants, c’est ce qui permet d’être confiant dans l’avenir. Le club progresse de jour en jour et il en faut beaucoup plus pour nous abattre (sourire). Forza Celta ! Plvs Vltra (Plus Ultra) ! »

Alexandre Lambert (joueur) : « Un match qui se joue sur des détails. L’analyse de ce match est un peu compliquée à faire car il y a plusieurs sentiments, la déception, bien-sûr, mais aussi la satisfaction sur un point : quand tu perds de trois buts en seconde période, que tu es un peu au fond du seau, et que tu arrives à revenir à égalité cela montre une belle force de caractère de la part du groupe. Le tournant pour moi c’est ce moment de tension qu’il y a alors que l’on est revenu à cinq partout et que l’on domine complètement la fin de match. La rencontre s’arrête un moment et après c’est dur de repartir. On a peut-être manqué de vice dans les dernières minutes du temps règlementaire alors que l’on aurait dû faire la différence. Sur un plan personnel je demande à mes coéquipiers et au staff de m’excuser pour le troisième but avant la mi-temps. Neuf fois sur dix je fais un appel pour demander le ballon, là je vois qu’il reste 8 secondes à jouer et je dis à Yo (ndlr : Yohann Moisan) de la mettre fort devant. Ce n’est pas du tout notre jeu, on préfère repartir propre de derrière. Je me suis un peu caché sur cette phase, ce qui ne me ressemble pas. On est sanctionnés directement et on rentre aux vestiaires avec un but de retard qui n’est absolument pas mérité. Le sixième but crucial. Ce sixième but a été primordial. On est en prolongations, les deux équipes sont fatiguées, celui qui marque prend l’avantage psychologique. On a les occasions de le mettre, même déjà avant la fin du temps règlementaire, malheureusement ça ne rentre pas. C’est rageant de perdre ce match, on est passés tout près d’écrire une belle page de l’histoire du club. Pas le temps de réfléchir, la compétition reprend vendredi, c’est important ?  C’est très bien de repartir directement sur un match couperet. Je pense que que tout le groupe est impatient de le jouer et de le gagner ensemble. Il faut remettre le bleu de chauffe pour finir bien la saison, il reste encore beaucoup d’objectifs à atteindre. Le groupe vit bien, on travaille dur depuis la reprise, on va essayer de concrétiser toutes ces bonnes choses avec des victoires. Forza Celta ! »