Après la victoire (9-3) face à l’AC Couesnon, en Coupe District, les Celtistas sont passés en interview.

Willy Guéro (coach) : « L’analyse de la rencontre, une seconde période idéale. Les matchs de coupe ne sont pas des matchs comme les autres et cela peu importe l’équipe en face. Ce sont des matchs piège si on ne les prend pas par le bon bout. Les conditions pour jouer ce match étaient compliquées avec une petite salle et pas d’arbitre, en première période on s’est focalisé sur ces paramètres et on n’a pas réussi à développer notre jeu. En plus nos adversaires avaient un système de jeu un peu désorganisé ce qui nous a perturbés. On s’est créé beaucoup d’occasions malgré tout mais on a manqué de justesse dans le geste final pour les concrétiser, c’est ce qui fait que l’on arrive à la pause avec un seul but d’avance et ce qui a donné de l’espoir à nos adversaires. Pendant la pause, on a remis les choses à plat pour revenir aux bases du futsal et entamer la deuxième période de la meilleure des manières afin de réussir à creuser l’écart. Les gars ont appliqué les consignes et fait le boulot. On s’est rendu le match plus facile pour le gagner largement. Un succès pour relancer une dynamique en 2017. Avant la trêve, on était sur une bonne dynamique et la coupure ne nous a pas été bénéfique. Il faut profiter de ce succès pour se relancer et enchainer les victoires. Un souhait au tirage ? Je n’ai pas de préférence à part de pouvoir jouer à la maison. C’est une compétition qui nous réussit et qui nous tient à cœur donc il va falloir battre n’importe quelle équipe pour atteindre la finale. On a l’effectif pour y arriver et l’expérience des deux éditions précédentes. Notre pire ennemi c’est nous-mêmes, à nous de nous donner les moyens pour y arriver. »

Prince Gandoulou (joueur) : « Du doute après avoir concédé l’ouverture du score ? On est mal rentrés dans le match par contre on n’a pas douté. On savait ce qu’on avait à faire, respecter nos schémas de jeu travaillés à l’entraînement afin de vite revenir au score. C’est ce qui a beaucoup mieux fonctionné en seconde mi-temps. Une différence sur la qualité collective en seconde période. On a fait la différence beaucoup plus sur la qualité collective qu’individuelle. Coach Will ainsi que Jérémy ont bien parlé à la pause. Chaque membre de l’équipe s’est mis au diapason. On est tous allés dans le même sens, défensivement et offensivement. C’était agréable à jouer et à voir aussi je pense. Un retour à la compétition attendu. Je suis vraiment très content ! Rien qu’à l’entraînement, déjà, je prenais beaucoup de plaisir, mais la compétition c’est autre chose, ça m’avait énormément manqué. Avec les gars je m’éclate, sur et en dehors du terrain. Coachs et joueurs m’ont mis dans les meilleurs dispositions afin de revenir en forme, je les remercie et particulièrement Guillaume Pichard qui m’a permis de vite revenir et jouer ce match ! J’ai hâte de pouvoir évoluer au Palais des Sports. »