La marche était haute, et ce malgré l’écart hiérarchique entre les deux équipes, les Celtistas n’ont pas réussi à la franchir. Face à une très belle équipe du Stade Plabennecois, difficile à manœuvrer dans sa superbe salle René Le Bras, les Ciel et Noir savaient que la mission serait délicate, le déroulé de la rencontre l’a confirmé et le parcours en Coupe de Bretagne a pris fin.

Le début de partie était serré, les deux équipes se montraient bien en place même si les Murcielagos se créaient les premières situations. La capacité des locaux à placer leurs contres était déjà perceptible et c’était d’ailleurs sur une phase de ce type qu’ils ouvraient le score (1-0, 10′). Le break plabennecois, après une belle action collective, intervenait alors que les débats étaient équilibrés (2-0, 13′). Le Celta se procurait ensuite de sérieuses opportunités de recoller mais le gardien finistérien était impérial dans ses barres, ses partenaires accentuaient même leur avance par deux buts avant la pause (4-0, 19′). Au retour des vestiaires les Cessonnais étaient dans de très bonnes dispositions et prenaient le jeu à leur compte pour finalement réduire logiquement l’écart par P.Gandoulou (4-1, 27′).

L’occasion d’inscrire un deuxième but peu après était bien là mais les Ciel et Noir manquaient le coche pour ensuite se faire punir par deux fois sur deux pertes de balle en zone défensive (6-1, 31′) « nous étions bien revenus dans ce début de seconde période, nous aurions pu les faire douter avec le but du 4-2 » notait J.Bique. Dans les dernières minutes de la rencontre le Stade Plabennecois accentuait son avance (8-1, 37′). Le Celta réduisait finalement l’avance locale grâce à un P.Gandoulou encore décisif, celui-ci provoquait un but contre son camp avant de scorer en toute fin de match (8-3, 40′) « le score final est difficile à accepter mais nous n’avons pas su faire la différence dans des zones décisives, contrairement à nos adversaires, nous le payons cash » commentait P.Gandoulou.

Pour la deuxième année consécutive le Celta quitte donc la Coupe de Bretagne en quart de finale. Si l’écart au score peut être trompeur il ne faut rien enlever à la qualité de l’équipe locale qui aurait largement sa place dans l’élite régionale bretonne.

Feuille de match

Stade Plabennecois 8 – 3 Celta Club Futsal

Composition : Benjamin Poujol (g), Manuel Charbonnet, Prince Gandoulou, Jonathan Bique, Guillaume Pichard, Maxime Aubry, Alexandre Le Hannier, Nicolas Delaunay (c).

Coach : Arnaud Gardey.

Buts : Prince Gandoulou (27′, 40′), CSC (39′).

Passes décisives : Nicolas Delaunay (27′), Prince Gandoulou (39′), Jonathan Bique (40′).

Arbitres : Mikaël Bramoulle, André Le Guen.

Autour du match

Le Celta tient tout d’abord à remercier le Stade Plabennecois pour son accueil. Le club souhaite une bonne continuation aux Finistériens dans les différentes compétitions qu’il reste à disputer.
celtafutsal.fr remercie également la Ligue de Bretagne pour la photo de une ainsi que les informations collectées qui ont permis à cet article d’être publié.