Une semaine après l’élimination en Coupe Nationale face à Allonnes on a bien cru vivre un bis repetita en Coupe de Bretagne contre Rennes Espérance. Il faut dire que les parallèles étaient nombreux : une équipe hiérarchiquement inférieure, l’opportunité de recevoir, une course après le score, des prolongations pour ajouter au suspens. Cette fois pourtant les Celtistas se sont sortis du piège, non sans mal donc.

Pour pousser encore l’analogie les Ciel et Noir avaient dégainé les premiers, au bout de trois minutes seulement N.Delaunay était servi par M.Aubry, sur son contrôle il éliminait son adversaire avant de placer son tir (1-0, 3′). Malgré deux fois plus de situations offensives que les visiteurs les Murcielagos concédaient l’égalisation (1-1, 10′) et ne parvenaient pas à reprendre l’avantage avant le repos. Pire, au retour des vestiaires c’était Rennes Espérance qui créait un écart de deux buts en quelques secondes (1-3, 24′). « On a pourtant bien entamé le match mais on leur a ensuite laissé trop d’espace, ils ont su nous faire déjouer » confiait  A.Le Hannier, qui assurait en prolongeant au fond du but une frappe de P.Gandoulou et ramenait ainsi les siens dans le coup. Malheureusement cela ne durait qu’un temps, les Rennais retrouvaient leurs deux unités d’avance avant les trente minutes écoulées (2-4, 28′).

Bien mal embarqués les Cessonnais n’étaient pas en réussite, A.Gardey heurtait le poteau et si les Verts et Blanc se mettaient rapidement sous le coup de la sixième faute, les Ciel et Noir atteignaient eux aussi ce seuil quelques instants plus tard. Rennes Espérance obtenait d’ailleurs le premier penalty à 10m de la rencontre mais T.Mouazan se montrait impeccable. N.Delaunay, quant à lui, n’accrochait pas le cadre dans le même exercice. Il fallait une nouvelle faute et la frappe de M.Aubry pour lancer le money-time (3-4, 37′). Les dernières secondes étaient folles, décalé par un bon travail de pivot de A.Gardey, M.Aubry égalisait en force (4-4, 39′) avant que T.Mouazan ne sauve ses partenaires en remportant avec brio un duel en un contre un, aidé il est vrai par le retour rageur et décisif de A.Lambert.

En prolongations le scénario malheureux de la Coupe Nationale ne se reproduisait pas, trois nouvelles réalisations de M.Aubry décidaient du sort de la partie (7-4, 45′). Si Rennes Espérance scorait en dernier, sur penalty à 10m (7-5, 50′), la qualification revenait au Celta avec les bénéfices dans les têtes que l’on connait « la victoire fait du bien au moral, place maintenant aux huitièmes de finale » concluait A.Le Hannier.

Feuille de match

Celta Club Futsal 7 – 5 Rennes Espérance

Composition : Thomas Mouazan (g), Julien Bertault (g), Nicolas Gardey, Alexandre Lambert, Prince Gandoulou, Jonathan Bique (c), Maxime Aubry, Arnaud Gardey, Christophe Bique, Alexandre Le Hannier, Nicolas Delaunay.

Coachs : Arnaud Gardey, Jérémy Moreau.

Buts : Nicolas Delaunay (3′), Alexandre Le Hannier (25′), Maxime Aubry (37′, 39′, 44′, 45′, 45′).

Passes décisives : Maxime Aubry (3′), Prince Gandoulou (25′), Arnaud Gardey (39′), Alexandre Le Hannier (45′).

Arbitres : Jérôme Bézier, André Racouet.

Table de marque/chronomètre : Jérémy Delalande.

Autour du match

L’image de une et les photos de l’album dont vous trouverez le lien ci-dessous sont signées de notre excellent photographe Mickaël Le Frapper, retrouvez le sur sa page Facebook.

Album photo de la rencontre