Il est le créateur de votre site favori. Il est à l’origine des affiches et autres visuels dont nous nous délectons tous à l’approche des événements qui rythment la vie du Celta. C’est un passionné, très talentueux dans son domaine, il est aussi l’un des piliers du club et de la section loisir.

On vous emmène à la rencontre de : Nicolas Belliard.

celtafutsal.fr : Salut Nico, tu es une figure majeure du club, il y a pourtant peut-être encore quelques personnes qui te connaissent peu ou pas, peux-tu leur dire qui tu es ?

Nicolas Belliard : Salut à tous et merci pour cette interview ! Je m’appelle Nicolas Belliard, je suis né à Tours il y a maintenant 33 ans, j’ai grandi en Touraine puis en Normandie où j’ai fait la majorité de mes études. Je suis arrivé en Bretagne en août 2008 pour le boulot. J’ai postulé pour un poste d’administrateur réseau pour un grand groupe d’assurance (Cerise, tout ça) et depuis je suis toujours au même poste, tout se passe bien. Dès 2008, j’ai pratiqué le futsal, à l’époque déjà, c’était Pascal Urvoy le président (sourire), autant dire que je suis très attaché à Pascal (rire). Je l’ai suivi sans hésitation sur le nouveau projet Celta Club Futsal en mai 2013, il y a deux ans déjà, le temps passe vite. Il m’a confié la réalisation du site web du club ainsi qu’un rôle de dirigeant au sein du bureau.

cf.fr : Tu es l’un des fondateurs du Celta, tu étais là dès sa création, comment as-tu vécu ce moment important ?

N.B. : Pour l’anecdote, j’étais en vacances à l’étranger lorsque j’ai su qu’un nouveau club était sur le point de voir le jour. J’ai eu plusieurs échanges avec Baptiste Urvoy sur le sujet et comme je le disais plus haut, je n’ai pas hésité. L’excitation d’un nouveau projet suffisait à me motiver. A mon retour de congés j’ai aussitôt commencé à travailler sur le site web. En moins d’un mois il était en ligne. Cela a permis de concrétiser un peu plus le projet et d’avoir un ancrage sur internet pour mieux communiquer avec les joueurs et futurs joueurs.

cf.fr : Quel regard portes-tu sur le club après bientôt deux ans d’existence ?

N.B. : Question difficile, car je n’ai pas beaucoup de recul sur tout ce que nous avons réalisé jusqu’à maintenant. A entendre les médias ou encore certains de nos partenaires, nous pouvons être très fiers du travail accompli. Une chose est sûre, on ne relâche jamais nos efforts et on cherche toujours à s’améliorer et faire évoluer le club dans le bon sens.

cf.fr : Tu es le webmaster du site, son créateur, tu es également le graphiste du Celta, tu t’appuies sur tes compétences professionnelles ou c’est par passion ?

N.B. : Un peu des deux, au boulot je ne développe quasiment pas ou très occasionnellement. J’ai appris le développement web et le graphisme sur internet, en autodidacte. Petit j’aimais beaucoup dessiner, je m’inspirais des caricatures d’hommes politiques que je trouvais dans le « Nouvel Obs » par exemple et je m’amusais à les reproduire. Je passe pour un mec bizarre hein ? (rires) Tout ça pour dire que j’ai gardé un peu ce côté créatif et désormais la souris a remplacé le fusain, je m’éclate sur Photoshop et j’essaye systématiquement de proposer un visuel accrocheur et dynamique. Donc oui c’est une passion, au point d’en avoir fait ma seconde activité. Je suis auto-entrepreneur depuis septembre 2013. D’ailleurs, si vous souhaitez bénéficier de mes services, voici mon site internet : www.lewebdesigner.com (rires)

cf.fr : En plus de ce rôle dans le pôle communication tu es joueur dans la section loisir, tu es attaché à garder ce lien avec le terrain ?

N.B. : Bien sûr ! Avant tout j’aime ce sport et je prends du plaisir à le pratiquer. J’ai malheureusement connu une rupture des ligaments croisés en janvier 2013, j’ai mis longtemps à retrouver des sensations. Aujourd’hui c’est presque parfait, je peux pratiquement jouer comme avant, je suis très content.

cf.fr : Quels sont tes projets à venir dans ton investissement pour le Celta ?

N.B. : Beaucoup de projets en tête, beaucoup de projets partagés au sein du pôle communication. Nous avons toujours des idées et nous nous efforçons d’en réaliser un maximum. Pour l’image du club, pour son dynamisme et sa reconnaissance, il est important d’être actif et de chercher constamment à s’améliorer et faire évoluer le club. Il y a un projet qui me tient à cœur, je ne peux pas encore en parler ici. Si tout se passe et si nous réussissons à réunir tous les éléments, croyez moi cela en vaudra la peine (sourire). Les joueurs et surtout nos supporters seront, je l’espère, ravis.

cf.fr : As-tu un dernier mot pour le reste de l’équipe dirigeante, les joueurs, les supporters ?

N.B. : Prenons du plaisir avant tout. Pour l’équipe dirigeante je nous souhaite de la réussite dans les futurs projets. Continuons comme cela, je trouve qu’il y a une bonne harmonie entre nous. Les joueurs et le staff technique ont réalisé une superbe saison, c’est génial ! Je radote mais le club a tout juste 2 ans, on peut être fier du parcours réalisé ! On a déjà gagné une coupe du District. Sincèrement je suis très, très fier d’être un Celtistas. Ça peut paraître étonnant à lire, mais j’ai besoin de ce sport et du Celta Club Futsal pour mon équilibre de vie, c’est devenu mon cocon, ma famille ! Forza Celta ! Le meilleur est à venir, croyez moi !
Nico.B alias Le Web.