Il fait partie des recrues qui suivent le club depuis un long moment, certains l’ont même sans doute déjà croisé parmi le public lors des rencontres du Celta. Ces dernières semaines il a décidé de sauter le pas et le staff n’a pas tardé à lui ouvrir les portes du vestiaire cessonnais.

C’est la première interview parmi nos nouvelles recrues, on vous emmène à la rencontre de : Luc Audiger.

celtafutsal.fr : Salut Lucho, en tant que nouvel arrivant, est-ce que tu peux te présenter ?

Luc Audiger : Je m’appelle donc Luc Audiger, d’où mon surnom « Lucho », en couple depuis 2 ans avec une fille formidable, future joueuse du Celta. Je suis toujours étudiant, cette année j’ai fait une licence en Énergies renouvelables au CNAM de Nantes. L’année prochaine je me réoriente et j’ai décidé de faire une licence en Qualité sécurité et environnement à l’IUT Rennes 1 en alternance. Je serai Responsable Qualité Sécurité Environnement chez Fer Expert, une jeune entreprise en sécurité ferroviaire qui s’implante à Rennes en septembre 2015. On dit de moi que je suis quelqu’un de souriant, aimant bien plaisanter, parfois même chambreur je dois l’avouer. Footballistiquement, j’ai été formé au CPB Bréquigny, où j’ai joué de débutant jusqu’à U19. J’ai ensuite rejoint l’AS Saint Jacques Foot, où j’ai joué plusieurs saisons en DSR.

cf.fr : Avec ton passage à Saint-Jacques tu connais déjà plusieurs éléments actuels du club, ce sont eux qui t’ont amené à te décider ?

L.A. : Il est vrai que je connais quelques éléments au sein du groupe actuel du Celta, avec qui j’ai partagé quelques matchs, dont on ne donnera pas les résultats. J’en garde de très bons souvenirs malgré le contexte qui n’était pas très glorieux. Cela a donc certainement dû influencer mon choix de me joindre au projet du Celta et de réitérer cette expérience dans une situation plus favorable et avec, espérons-le, de meilleurs résultats justement.

cf.fr : Après avoir longtemps joué à 11, qu’est-ce que tu viens chercher dans le futsal ?

L.A. : Après 2 descentes d’affilée en foot à 11, je n’avais plus cette envie et cette motivation que me procurait ce sport auparavant. Cela faisait déjà un moment, que je remettais en question mon avenir dans le foot à 11 et il fallait tout simplement que je trouve une autre discipline où je pourrais retrouver ces ingrédients. Je pense vraiment que c’est le cas au Celta Futsal, car c’est un sport totalement différent et je repars de zéro, il va falloir tout réapprendre. C’est un défi que je me lance et je pars avec le couteau entre les dents. Je pense sincèrement m’épanouir dans le futsal et le projet du Celta me motive encore plus, c’est vraiment un club familial avec une vraie bande de potes.

cf.fr : On dit de toi que tu as un pied gauche de feu, tu confirmes ? Tu peux peut-être aussi nous en dire un peu plus sur ton style de jeu ?

L.A. : Oh, ça c’est quand j’étais jeune. Non, c’est vrai que je pense avoir une bonne frappe, mais j’ai aussi eu pas mal de problèmes à l’adducteur ces dernières années, peut-être à cause de mon hygiène de vie d’ailleurs (rires), mais là ça va mieux cette année et je vais tout faire pour essayer de retrouver la frappe que j’avais il y a quelques temps. Concernant mon style de jeu, on ne peut pas dire que je suis un joueur rapide (sourire), mais je compense certainement par mon placement et ma lecture de jeu. Je pense aussi être plutôt à l’aise techniquement et, pour faire plaisir à Nico Delaunay, on a dit que j’étais une masse athlétique, au passage ça je ne sais pas comment le prendre.

cf.fr : Quelles sont tes ambitions sous le maillot du Celta pour cette première saison ?

L.A. : Honnêtement pour cette première année je ne me fixe pas particulièrement d’objectifs, comme je l’ai dit je viens principalement pour découvrir un nouveau sport et retrouver du plaisir. Après je vais faire de mon mieux pour progresser et je m’investirai autant que possible, j’ai d’ailleurs déjà commencé ma prépa, chose très rare me concernant. J’espère également m’intégrer du mieux possible au sein de ce club et contribuer au maximum à ce beau projet sportif et humain.

cf.fr : Un petit mot pour tes futurs coéquipiers, le club et les fans ?

L.A. : J’espère avoir été assez clair sur ma présentation et que ça vous a permis d’en savoir un peu plus me concernant. Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre la rentrée pour enfin commencer et renouer avec le ballon rond. Forza Celta !